play pause load
-

Pokémon Soleil et Lune, en route pour Alola!

     Ohayô ! Aloha ! Bonjour !

Ce mois-ci chez StayAwake, Nintendo est à l'honneur. Après l'article d'Eva sur la versatile Nintendo Switch et celui de Jérémy sur le très prometteur The Legend of Zelda : Breath of the Wild, c'est maintenant à mon tour de m'intéresser à l'éditeur nippon. Il est donc temps pour moi de vous parler du nouvel opus d'une autre de ses plus célèbres licences, Pokémon Soleil et Lune !

Soleil et Lune ont été annoncés le 26 février 2016, à l'aube de l'année des 20 ans de Pokémon. Boostés par le regain de popularité de la licence grâce au phénomène Pokémon Go, les jeux ont un potentiel prometteur et Nintendo compte bien miser là-dessus. La distribution initiale mondiale est chiffrée à 10 millions d'exemplaires ! Juste le plus grand lancement réalisé pour un jeu 3DS. Les jeux arrivent enfin en France en cette fin novembre 2016 avec un bon nombre de nouveaux pokémons et une nouvelle région paradisiaque à découvrir. Bienvenue à Alola !

     Des nouveaux Pokémons en pagaille

Commençons par ce qui nous intéresse le plus, les nouveaux pokémons ! En comptant les formes alternatives et autres nouveautés apportées par cette septième génération, on arrive en tout à un peu plus d'une centaine de nouveaux monstres de poche. C'est une... petite génération. Mais tout de même plus fournie que la sixième qui n'apportait que 70 créatures. Dans le lot, voilà les trois nouveaux starters. Posons les bases tout de suite, ils sont tous très biens, mais le hibou Brindibou est clairement le meilleur, pas de discussion.

youtube.com - La chaîne officielle Pokémon en français - Les Pokémons de départ de Pokémon Soleil et Pokémon Lune ont été révélés!
pokemon-sunmoon.com

Aussi une nouveauté, une idée brillante à mon avis : les formes Alola ! Il s'agit de pokémons qui ont été introduits artificiellement à Alola et qui s'y sont développés différemment. C'est une idée qui s'inspire d'un véritable phénomène biologique puisque, comme l'a dit le père Darwin, un être vivant s'adaptera spécifiquement à l'environnement auquel il est confronté, diversifiant ainsi son patrimoine génétique. Parmi les formes Alola, qui ne concernent que les pokémons de la première génération (on fête les 20 ans de Pokémon, oui oui oui), on saluera le sublime Noadkoko d'Alola, mais encore l'Ossatueur d'Alola qui est beaucoup trop classe, et de type spectre ! Faisant ainsi le lien avec mon précédent article sur les yureis ! (Les vrais savent.)

     Un voyage à Hawaii

pokemon-sunmoon.com
pokemon-sunmoon.com

Qui dit nouvelle génération dit nouveaux pokémons, mais aussi nouvelle région ! Généralement, le décor d'un jeu Pokémon est inspiré d'un lieu bien réel. Pour la sixième génération, c'était la France, avec cette septième génération, c'est au tour d'Hawaii ! Quatre îles, avec la principale, Mele-Mele, s'inspirant de l'île d'Oahu et de sa grande ville d'Honolulu. En dehors des références géographiques, le jeu propose toute une jolie sélection de références à l'archipel, parfois au bord du cliché. Dans le design des pokémons surtout, on a droit aux palmiers, aux danseuses traditionnelles légèrement habillées, aux surfers, aux tikis (ces statues symboliques d'Hawaii), et même au collier de fleurs, absolument, le collier de fleurs.

Petit cours d'Histoire maintenant. 1600 ans avant nos jours, les îles d'Hawaii sont découvertes par des navigateurs polynésiens, puis, en 1778, ce sont les européens guidés par James Cook qui y posent le pied. Plus tard encore, en 1898, Hawaii devient un territoire américain. Toutes ces arrivées sur l'Archipel entraînent un tourisme important et la naissance puis croissance de villes, Honolulu étant la plus importante d'entre elles. De plus, à chaque fois, les nouveaux arrivants ont apporté avec eux des espèces animales à l'origine étrangères à l'archipel, rats, poules, puis chevaux, chèvres, porcs, … Tous ces animaux ont alors contribué au bouleversement de l'écosystème d'Hawaii, auparavant florissant. C'est probablement de là que vient l'idée des formes Alola, des pokémons importés d'ailleurs qui se seraient adaptés au climat de l'archipel. Dans le jeu, les développeurs et créateurs se sont réappropriés ces éléments pour en faire une critique. C'est dans ce sens qu'on précise que les tadmorvs, qui ont l'habitude de se nourrir des déchets toxiques, ont été introduits à Alola pour "lutter contre les problèmes d’accumulation de détritus causés par l'accroissement de la population" (d'après pokemon-sunmoon.com, site officiel des jeux).

ggmagazine.fr

On peut aussi s'intéresser au cas d'argouste. Il est dit de sa pré-évolution, manglouton, qu'elle a été introduite à Alola pour lutter contre la prolifération des rattatas. On se base ici clairement sur le fait réel qu'à Hawaii, les planteurs de canne à sucre ont par le passé introduit la mangouste dans l'archipel pour chasser les rats des cultures. Cependant les jeux vont plus loin que ça ! Vous ne serez sûrement pas passés à côté de la ressemblance troublante d'argouste avec un politicien bien connu, et vous noterez que ce même argouste chasse de la région des "petits rats moustachus", la référence est à peine voilée.

     Faire plaisir aux fans

Cependant, on sait que les jeux de la série principale de Pokémon ont sérieusement tendance à se répéter... Le schéma narratif est le même depuis 1996 et, même si des efforts réguliers sont à noter de ce côté-là, quelques mécaniques de gameplay complètement obsolètes sont restées inchangées depuis les versions Rouge et Bleu. Cependant, cette année il semble que les requêtes des fans aient été entendues.

bulbapedia.net

Déjà, la 3D et les décors sont magnifiques, et on se sépare enfin complètement de cette "fausse" 2D des jeux précédents : ici, tout est en courbes ! Même la musique est géniale, et il y a du piano jazz la nuit dans quelques villes ! Moi, je suis conquis... Sinon, une jolie progression pour rendre l'aventure plus agréable : plus de CS ! Vous vous souvenez de ce pokémon, dans les tréfonds de votre équipe, qui connaissait uniquement Force, Coupe, Surf, ..? Et bien il n'y sera plus ! Dans Soleil et Lune nous aurons accès à des poké-montures que nous pourrons appeler quand nous le voudrons et qui joueront le rôle des CS.

pokebip.com

Enfin, et c'est peut-être le plus grand changement proposé dans ces jeux, le système des arènes a été changé, voire oublié. Pour avancer dans le scénario, on devra à la place remporter des épreuves proposées par des dresseurs de talent, les capitaines, dans le but de compléter le tour des îles. Cérémonie qui fera de nous un dresseur confirmé. Cependant, il a été dit récemment que le scénario portait sur la création d'une ligue, peut être donc des arènes et une ligue en post game.

     De très bons jeux en perspective !

Au final, le jeu est magnifique, innovant, les pokémons sont chouettes, avec des concepts variés, et le gameplay comme le scénario sont innovés et améliorés. Tous les ingrédients sont là pour que le jeu parvienne à obtenir le succès auquel il aspire. Alors, courez vous acheter une DS, une version Soleil ou Lune selon vos préférences (même si Lune c'est mieux), et jouez-y !

Quant à moi, j'ai eu ma version cette après-midi, alors, je m'enferme dans ma chambre pour jouer et je vous laisse sur LE trailer de la hype, histoire de vous faire baver d'envie!

Sur ce, à la semaine prochaine pour un nouvel article Japon et, en attendant, tchao !

Simon MORGAN