play pause load
-

Stand High Patrol : La référence Dub en France !

Vendredi 9 mars aura lieu le 30e Here I Come à la Rock School Barbey de Bordeaux. Une soirée Dub Music avec pour tête d’affiche Stand High Patrol ! L’occasion pour nous de vous faire découvrir ou redécouvrir ce groupe français incontournable du genre.


Stand High Patrol en live / Crédit photo : TSOHAM

DES AMIS, UNE PASSION...

Tout démarre au début des années 2000 en Bretagne avec deux amis : Rootystep et Mac Gyver partageant la même passion pour les vinyles et la production musicale. Baignés dans la culture hip-hop, techno mais surtout la musique jamaïcaine, ils décident de créer leur propre sound system. Rapidement rejoints par le MC Pupajim qui va devenir la figure de proue du groupe, ils jouent leurs premières scènes dans les bars de Rennes et de la région. 
Le groupe se fait rapidement remarquer grâce à l’utilisation de dubplate (ndlr : production musicale 100% exclusive) leur permettant de proposer des sets différents à chacune de leurs prestations et laisse une grande place à l’improvisation. Cela les amène à partager l’affiche avec des grands noms de la scène sound system !

Ils parviennent à créer une identité forte autour de leur sound de par les shows uniques qu’ils réalisent, l’énergie qu’ils transmettent et les bonnes vibrations qu’ils diffusent. Et d’autre part à leur style unique qu’ils appellent le “Dubadub”. Un mélange entre Dub et Hip Hop, reggae et techno, trip-hop et bass music... Bref une multitude de genres et d’influences musicales qui permet de se différencier des autres artistes mais également de toucher un public plus large ! 
En 2009 le groupe décide de créer son propre label : Stand High Records. Il va permettre de sortir plusieurs de leurs morceaux en indépendant mais aussi grâce à leur notoriété naissante, d’aider d’autres artistes à se développer et à enregistrer des projets !

 

Midnight walkers : LE DUBADUB À SON PLUS HAUT NIVEAU

Il faudra attendre tout de même 2012 pour que le groupe sorte son premier album. Mais cela valait le coup d’attendre car Midnight Walkers concrétise vraiment toutes ces années passées dans un seul projet. 13 morceaux tous plus cultes les uns que les autres disponibles gratuitement sur YouTube et variant entre 500 000 et 12 millions de vues. Là où Stand High Patrol arrive à faire la différence c’est sur la partie lyrics. En effet là où la plupart des sounds systems dub ne met pas en avant ou même décident de produire uniquement de l’instrumentale, la voix unique de Pupajim se marie parfaitement avec les sons du groupe les poussant encore plus vers le haut. 
Au niveau des titres les plus connus on va retrouver The Big Three
 et The Brest Bay qui nous embarquent dans un voyage hypnotique au fin fond de leur univers.

Au fil des morceaux, on retrouve différents styles comme le rap avec Home Made, la Dance Hall avec The Bar, du reggae digital avec Commando. L’album est donc très varié et montre les capacités du groupe à créer des hits, il a d’ailleurs remporté le prix du meilleur album de reggae digital aux victoires du reggae 2013 et a été un succès à l’international. À écouter et à réécouter encore et encore !

 

a matter of scale : Au-delà des frontièreS du dub 

Ils reviennent 3 ans après avec un deuxième album : A Matter of Scale, qui apporte une nouvelle facette au sound. En effet on retrouve des petits airs de jazz à travers les 13 nouveaux morceaux avec de la trompette, du piano, de la batterie...

Premier hit clippé avant la sortie du projet : Sleep on It, une expérience mélancolique, des basses profondes et le flow indescriptible de Pupajim qui nous parle de la nostalgie du lendemain et nous ouvre les portes vers l’avenir.

Ce projet est beaucoup plus calme que le précédent, il cherche à nous faire planer et à nous toucher. Les instrumentales sont simples tout en restant terriblement efficaces. Mac Gyver et Rootystep n’ont pas peur de briser les frontières du dub pour expérimenter des sonorités uniques dans le style et ainsi nous apporter des sons de très grande qualité.

 

 

the shift : un virage musical totalement maÎtrisé 

Sorti le 26 mai 2017, The Shift est le dernier album en date de Stand High Patrol. Première nouveauté, le groupe possède un nouveau membre : Merry. Il avait fait des apparitions à la trompette lors de l’album précédent mais il est désormais un membre à part entière et présent sur la plupart des titres. Un projet qui s’éloigne du côté dubadub d'antan pour retrouver le sound system là où on ne les attend pas. On retrouve le côté jazz allié au flow de Pupajim très hip hop. C’est le cas notamment sur les morceaux New From 2083 ou Watching The Drizzle. Le virage amorcé dans A Matter of Scale est totalement assumé dans ce dernier opus poussant l’exploration musicale encore plus loin. Bien sûr cela divisera les fans de la première heure, nostalgiques des grosses basses et du style unique qu’ils avaient donné au dub. The Shift reste néanmoins un très bon album qui touchera un public friand de ce nouveau style hip-hop jazzy.

Aujourd’hui avec plus de 15 ans d'existence et leur style unique et novateur, le groupe est devenu une pointure du dub en France mais également sur la scène européenne ! C’est le genre d’artistes qui délivrent des ondes positives à chacune de leurs créations. On peut les écouter pour danser notamment sur la première partie de leur carrière, mais également pour se relaxer, notamment avec leur dernier album. On espère que le collectif breton a encore d’autres chefs-d’oeuvre à nous offrir dans les prochaines années !

Vous pourrez d’ailleurs les retrouver vendredi 9 mars 2018 à la Rock School Barbey de Bordeaux en tête d’affiche de la 30e soirée Here I Come ! La line up est également composé de Feldub membre de Banzaï Lab, le crew complet de Dirty Bangerz et le sound system Awakx. Une soirée à ne manquer sous aucun prétexte pour tous les amateurs de dub !

Pour réserver il vous suffit de cliquer ici ! 

Nicolas NOURRIT