play pause load
-

Slim Paul : Le Bluesman des temps modernes

Aujourd’hui nous n’allons pas vous parler de Sean Paul (ou alors il aurait fait un sacré virage musical) mais de Slim Paul ! Un bluesman toulousain à la voix rocailleuse et puissante aux talents de guitariste hors pair que vous devez absolument connaître !

 

Crédit photo : Blast Radius Photo

 

les débuts avec scarecrow - the blues hip hop

Tout commence à son adolescence, plutôt porté par le basket-ball à ce moment-là, il s’initie à la guitare grâce à ses cousins. Pris de fascination pour Jimi Hendrix, il commença à chanter en anglais, à se passionner pour la culture afro-américaine et bien évidemment à jouer de la gratte. Le déclic fut immédiat : il fera de la musique son métier.  En 2001 il pose ses valises à Toulouse, à l’aide de sa plus belle guitare, son costume et son chapeau noir il part montrer à la ville rose de quoi il est capable.

 Un jour alors qu’il jouait de la guitare sur les berges de la Garonne il rencontre par hasard le MC et DJ Antibiotik Daw. Le feeling passe directement entre les deux musiciens et décident de jouer ensemble. À première vue mélanger deux langues (Le MC rap en français), deux générations et deux instruments que tout oppose peut paraître surprenant mais après avoir trouvé l’équilibre parfait entre leurs deux styles ils sont rejoints par le bassiste Jamo et le batteur Le Pap’s et forment le groupe de blues & hip-hop, Scarecrow.

Sous le signe de l’épouvantail, ils ont écumé les routes durant plus de 7 ans, enregistré plusieurs EP, 2 albums, joué plus de 500 dates dont de très belles scènes (le Sziget en Hongrie, Woodstock en Pologne…) et parcouru 15 pays au total. Ils finissent en beauté là où tout a commencé le 20 octobre 2017 à Toulouse pour un ultime concert au Bikini avant que chacun ne prenne un chemin différent.

 

Durant l'aventure Scarecrow, notre bluesman n’a jamais cessé d’écrire des chansons. En effet il a sorti 3 EP solo que tous les amoureux de mélodie mélancolique peuvent retrouver gratuitement sur son Soundcloud. Faisons un bref retour sur le dernier en date No Yet Man.

 

UN VOYAGE SUR LES BORDS DU MISSISSIpPI

Cover de l'E.P.

Fin 2016, Slim Paul voyage aux Amériques pour revenir aux sources de sa musique et de son écriture mais également pour chanter à New-York et à Montréal. Inspiré par son séjour, il enregistre dès son retour l’EP No Yet Man du blues pur et dur.

Projet de 4 titres qui peut paraître court mais qui suffit à nous faire voyager sur les rives du Mississippi à un rythme plus entraînant que ce qu’il a l’habitude de nous proposer. Sa voix profonde, et ses coups de gratte habiles, saupoudrés de petites notes aigües nous font automatiquement bouger la tête et nous transportent immédiatement dans une contrée très lointaine… Le projet a été produit au studio Backspint situé près de Toulouse et la cover dessinée par le batteur du groupe Scarecrow.

 

UN GROS PROJET EN PRÉPARATION

Crédit photo : Vincent Leroux Photo

 L’artiste a décidé de passer aux choses sérieuses en octobre 2017 en annonçant Dead Already son premier album. Il précise d’ailleurs que ce ne sera pas à proprement parler un projet 100% blues, mais celui de Slim Paul, celui qui racontera sa vie et posera les bases de son propre style musical. Il sera composé de 13 titres et a été financé grâce au crowdfunding (NDLR : financement participatif). Un projet qui est en collaboration directe avec les fans et qui du coup, est fortement attendu. Mais quand on connait le personnage, on sait qu'on a très peu de chance d’être déçu. La sortie de l’album est prévu le 1er juin à Toulouse lors d’un concert au Bikini… Autant vous dire qu'on sera sur place ! Il dévoile d’ailleurs les contours de celui-ci à travers 3 morceaux.

 Le premier était déjà sorti 3 mois avant cette annonce et s’intitule Lady Sorrow. On observe d’ailleurs qu’il est en compagnie de deux autres musiciens. Effectivement il est encore une fois accompagné de Jamo mais cette fois-ci à la batterie et d’une nouvelle tête Manu Panier qui est à la contrebasse (mais qui sera également à la basse par la suite). Ses deux compagnons suivront le chanteur lors du Dead Already Tour. Ce premier extrait frappe fort avec une composition à la plume bien tournée parlant de la liberté de vivre et montant en puissance jusqu’à exploser dans un solo de guitare endiablé. Une petite pépite que je vous laisse découvrir.

 

Peu de temps après avoir lancé son projet, nous retrouvons notre bluesman seul avec le morceau One of These Days où nous pouvons admirer l’entière capacité de sa voix. A cappella dans une chapelle, un son plus gospel mettant en valeur sa voix à l’état brut. Rien à dire de plus, c’est beau, c’est pur, il y a juste à écouter.

 

Et pour finir le dernier morceau en date dans la découverte de ce nouvel album Nola Song, une forêt, une petite brise et Slim Paul dans l’authenticité la plus totale. Un morceau tout en légèreté qui nous donne envie de s'asseoir à ses côtés de se laisser porter par la chanson qui paraît hors du temps et de profiter du moment présent.

 

C’est vrai que l’on ne vous parle rarement voir jamais de blues chez StayAwake car ce n’est pas le style musical le plus en vogue il faut l’avouer. Mais quand on découvre un artiste comme Slim Paul qui arrive à nous faire traverser l’océan Atlantique d’un simple coup de guitare, on ne va pas faire les radins. Vous pourrez d’ailleurs le retrouver sur la route des festivals notamment le 11 août à Luxey à l’occasion du festival Musicalarue !

 

Nicolas NOURRIT