play pause load
-

ON A FÊTÉ LA SAINT VALENTIN AVEC 47TER

Vendredi c’était le jour de la fête des amoureux, alors comme beaucoup d’amoureux de musique et de rap, on est allé au Metronum fêter ça avec 47TER. C’est la première fois  qu’on se rendait dans cette salle de la ville rose, un espace vraiment chouette et ancré dans le décor culturel de Toulouse. Plus qu’une salle de concert, le Metronum est constitué également de studios de répétition, d’une music box...  
J’ai été agréablement surprise par la qualité de son que j’ai trouvé vraiment incroyable, mais assez parlé de la salle comme ça, place aux artistes !


47TER - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Vous prendriez bien un smoothie ?

Le public impatient accueille 4 mecs plein d’énergie sur scène qui répondent au nom de La Smooth Company ! Chemises colorées, rythmes entraînants, ils mêlent rap et musique électronique sur un fond assez funk. Formé en 2017, le groupe se compose de deux guitaristes/chanteurs, d’un saxophoniste et d’un rappeur. La Smooth Company a bien fait vibrer le public pour préparer l’arrivée des 47TER, une belle découverte à suivre de près !


La Smooth Company - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler
La Smooth Company - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

La Smooth Company - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Rendez-vous à l'adresse

Après cette première partie vitaminée, Lopes, Pierre Paul et Blaise rentrent enfin sur scène. On vous les avait présentés lors de la venue du groupe au Curiosités du Bikini en Octobre 2018, aujourd’hui ils sont de retour à Toulouse, dans une salle complète !

Comme les 3 amis l’ont dit avec humour sur scène, à défaut de savoir les paroles, cette année ils ont un décor, le fameux lieu, là où tout a pris sens : le hall du 47TER.

47TER, Blaise - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Le groupe alternait entre les morceaux de leur premier EP Petits Princes sorti il y a 2 ans et leur premier album sorti en Octobre dernier L’adresse, sans manquer la série des incontournables freestyles qui les ont fait connaître : On vient gâcher tes classiques

Après quelques pogo sur Bang, on assiste au premier solo de la soirée de Miguel à la fin de Harakiri. 47TER a également fait honneur à un des plus beaux morceaux de l’album Laissez-les partir, une version live vraiment poignante. 

   

2 ans après leurs débuts sur scène, on remarque une vraie assurance. Le groupe profite de performer dans une petite salle pour vraiment chercher le regard des fans. On re-découvre un chanteur qui a travaillé ses émotions et nous fait vivre la soirée intensément. 

47TER, Pierre Paul - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Sur le doux morceau qu’est Sans Toi, le public est invité à danser slow pour cette soirée spéciale. Mais on retourne vite à l’humour du groupe lorsqu’un fan du public vient twerker sur scène sur du Michel Sardou, chanté a capella par la foule !

Et bien sûr, qu'est ce qu’un show des 47TER sans l'apparition du fameux piano souffleur, qui fait son entrée sur l'excellent On vient gâcher tes classiques n°5.

47TER, Miguel - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Pour finir la soirée en osmose avec ses fans, le 47TER a interprété le morceau Plus Tard, accompagné par le public qui connaissait les paroles par coeur. 
Le groupe a ensuite quitté la scène juste après s’être écrié "Merci Toulouse, c'était magique, on reviendra retourner la ville !”. 

47TER - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Prochain rendez-vous le 30 Octobre prochain, dans notre belle salle qu’est le Bikini.
En attendant, on vous laisse avec quelques clichés de cette belle soirée.

47TER, Pierre Paul - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

47TER, Miguel - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

47TER, Blaise - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

47TER, Pierre Paul - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

47TER, Miguel & Pierre Paul - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

47TER, Blaise & Pierre Paul - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

47TER, Blaise - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

47TER, Miguel - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

47TER, Blaise - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Mathilde SOLER