play pause load
-

Les colossales statues de Bouddha

Bonjour et bienvenue pour cette 14e chronique sur la culture asiatique !
La semaine dernière, je m’improvisais critique cinéma avec le nouveau film de Mamoru Hosoda : Le garçon et la bête. Vous pouvez retrouver la critique juste ici.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir 3 édifices asiatiques grandioses et pourtant peu connus en Occident : les 3 plus grandes statues bouddhistes au monde. En 2001, disparaissaient les Bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan à cause des bombardements talibans (des jaloux), mais certaines statues subsistent.

C’est parti.

 

La plus grande statue toute catégorie confondue

Du haut de ses 150 m, le Bouddha du temple de la source dépasse la statue de la liberté de 50 m.
Située dans la province de Henan à l’Est de la Chine, la statue est considérée comme la plus haute au monde avec une hauteur officielle de 208 m au total.
Imaginée en 2001, elle fait office de réponse à la destruction des Bouddhas d’Afghanistan. En somme : « vous ne voulez pas qu’on personnifie Bouddha ? Ok, on va en faire un de 200m ! »
Cette petite merveille vaut la modique somme de 18 000 000 dollars et pèse 1 000 tonnes. Je rappelle que le déficit de la France est de 84 milliards d’euros, on nous cache donc 4667 statues de 200 m.

Bouddha de la source
Statue du Bouddha de la source, la plus grande au monde.

Une représentation féminine de Bouddha

Située encore une fois en Chine, la statue de la déesse Avalokitesvara Marine de la Miséricorde (à prononcer rapidement) est la seconde plus grande statue de Chine. Avec ses 108 m de haut, la statue à la particularité d’avoir 3 faces, deux vers l’océan et une vers la terre ferme.
Chacune des faces tient un objet symbolique, la seconde tient par exemple un lotus doré dans la main droite qu’elle protège de la main gauche. Peu d’informations circulent sur cette statue, il est difficile de trouver sa date de création ou encore les raisons de sa construction. Celle-ci se situe dans un complexe de temple bouddhiste à Nanshan, un lieu calme où les touristes se mêlent aux moines bouddhistes.

Statue Ganyuin
©hemysteriousworld.com - Statue représentation féminine de Bouddha

 

Parce que jamais deux sans trois

Le Pays du Soleil levant, bouddhiste depuis le premier âge, abrite également une magnifique statue du Bouddha Amitabha de 120 m.
Située dans le parc Ushiku Arcadia à une heure de Tokyo, l’édifice pèse près de 4000 tonnes de cuivre, et accueille un flot de visiteurs japonais comme étrangers chaque année. La position de ses mains est typique de la religion bouddhiste : la main gauche baissée et la main droite levée, symbolique de la conduite jusqu’à l’illumination. Le petit plus japonais : la statue abrite un musée de quatre étages sur Bouddha, dont le 4ème est situé à 85 m de haut (il y a un ascenseur), avec une vue imprenable sur le parc.

Statue de Bouddha Amitabha
©dailynewsdig.com - Bouddha Amitabha Japon


Si, par le plus grand des hasards vous vous retrouvez en Chine ou au Japon, ce sont des monuments à voir absolument. Symbole que l’humanité est capable d’accomplir d’incroyables œuvres.
Sur ce, je vous quitte et je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle chronique. Bye bye ! :)

Marc BRIAND