play pause load
-

Life Origine Inconnue - Un film


Si il y a bien un style de film dans lequel je peux ressentir le plus de sentations, c'est celui de l'horreur. La peur, l'angoisse, le dégoût ou encore la frustration, bref presque tout y passe. C'est donc naturellement que j'en regarde régulièrement, et rare sont les vrais bons films d'horreur qui me laissent scotché sur ma chaise. Pour les meilleurs je peux citer les Insidious (1 et 2), les Conjuring, les Saws. C'est de plus en plus rare que j'aille en voir un au cinéma (récement : Grave ), mais il y en a un a retenu mon attention..


L'espace, encore l'espace

Aujourd'hui, si vous avez lu le titre (sinon comment diable êtes-vous arrivés ici ?!), je vais vous parler de Life - Origine Inconnue. Si le film n'avait l'air en rien innovateur sur le plan scénaristique (on va pas se mentir, des menaces alien c'est du vu et revu), il avait attiré mon regard sur son casting et sur le fait que l'action se passe de nos jours, en plein ISS (Station Spatiale Internationnale). Mais déjà un point négatif, encore un film qui se contente de reprendre la mode de l'espace. Depuis Interstellar, il y en a de plus en plus, c'est affolant.

Enfin, voici la bande annonce, je vais m'attaquer au casting après.

Synopsis : À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente que ce qu’ils pensaient… 

Vous avez sûrement reconnu Jake Gyllenhaal (Source Code) qui est donc l'acteur principal avec Rebecca Ferguson (La Fille du Train). On constate également la présence de Ryan Reynolds. D'ailleurs, ce dernier m'offre une raison de mettre en avant l'un des premiers mauvais points du film : il n'est là seulement pour que le film puisse dire "hey regardez, on a la star de Deadpool avec nous, venez voir notre film !". Je vais être honnête avec vous, il n'est présent que les 20 premières minutes du film. Voilà. Oui c'est du spoil puisqu'il meurt (salement), mais je vous évite un billet pour rien.

Des clichés, des clichés, toujours des clichés

(Vous l'avez lu en chantant vous aussi ?) Quoi qu'il en soit, ce film ne fait pas appel à l'originalité. Encore une fois on retrouve une bande de scientifiques qui essaie à tout prix de trouver de la vie et HO BAH DIS DONC elle est méchante (ça alors, on ne s'y attendait presque pas). Non seulement de contrer soi-même ses propres élements scénaristiques et scientifiques, le film nage et flotte au dessus de la terre promise du film réussi, sans jamais ne serait-ce que frôler son atmosphère (punchline).

Un alien moche ? Fait. Une action de scientifique qui scelle le destin de l'humanité ? Fait. Des codes pompés sur les premiers films Alien ? Fait. Une fin prévisible ? Fait.

D'ailleurs cette fin parlons-en : certes elle a le mérite de nous mettre un peu mal à l'aise, mais prévisible. Tellement prévisible ! Ils ont voulu jouer sur la réalisation pour que le spectateur ait un doute, mais il suffit de faire un tant soit peu attention aux détails de plan et on devine tout de suite ce qu'il va se passer. En revanche, le film nous laisse sur une fin ouverte, mais par pitié, ne faites pas un 2. Jamais.

Même avec des effets spéciaux tout à fait acceptables (l'alien est bien fait il faut le dire), ce film ne transcande rien du tout et va aller se ranger dans mon tiroir de film sympa mais sans plus. Le jeu d'acteur est correct. Mais c'est tout, ne gaspillez pas votre argent pour ce film, allez plutôt voir Django ou Les Gardiens de la Galaxie 2.

Sur ce, je vous laisse, j'ai une espèce de poisson à sauver. N'oubliez pas de matter un max de films !

Antonin PAPILLON