play pause load
-

On sort notre côté sauvage avec l’Animalerie dans la salle Bordeaux Grand Parc

Ce 22 novembre nous nous sommes rendus dans une salle de concert dont nous n’avions encore jamais eu l’occasion de s’y défouler : La salle des fêtes Bordeaux Grand Parc ! Dit comme cela, ça ne fait pas forcément rêver mais au vu de leur programmation et de la soirée qu’on a passé ce soir-là on risque de s’y retrouver souvent !

 L'animalerie presque tous studieux. - Crédit photo : Coralie Waterlot

 

 

Quoi de mieux qu’un peu de rap pour une 1ère fois et pas avec n’importe qui : L’Animalerie ! Ce crew mythique originaire de Lyon agit depuis le début des années 2000 et a mis un sacré coup de pied au cul au rap lyonnais ! L’un des fondateurs n’est autre que le beatmaker de génie Oster Lapwass et contient une véritable pépinière de rappeurs plus talentueux les uns que les autres dont certains ont un fort succès sur la scène nationale comme Lucio Bukowski ou Kacem Wapalek pour ne citer qu’eux. Leurs textes aussi poétiques que techniques et les prods reconnaissables entre mille de Oster Lapwass donne une identité propre au groupe que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

 

Droogz Brigade en 1ère partie 

Le groupe Droogz Brigade en 1ère partie ! 

 

 

On attaque cette soirée avec Droogz Brigade ! Entre rap énergique et références cinématographiques, ces 4 rappeurs toulousains sont là pour nous remuer ! Entre couplets endiablés et refrains, c’est avec des morceaux tout doux comme Pogote avec ton Nodz qu’ils nous ont fait sauter de tous les côtés ! Avant de nous laisser (pas si longtemps que cela) pour que l’on accueille comme il se doit le groupe phare de la soirée !

 

L'Animalerie dans toute sa splendeur !

Après une brève entracte, on aperçoit Oster Lapwass qui arrive derrière les platines ! Le public supplie le beatmaker de démarrer cette belle soirée. Et c’est parti, 1er beat, 1er MC avec le ténébreux Robse et ses punchlines aiguisées. Très vite rejoint par le guitariste Baptiste Chambrion présent pour nous faire vibrer avec ses solos de guitare tout en finesse.

Baptiste Chambrion à la guitare ! - Crédit photo : Coralie Waterlot

On enchaîne avec le petit nouveau du crew (dont on a oublié le nom sorry !), ambiance plus dansante, plus actuelle mais toujours à la sauce de l’Animalerie qui fait tout de même son petit effet au public.

Place au grand, à celui que tout le monde attend, le maître des mots, Lucio Bukowski entre sur scène pour nous délecter de ses plus beaux textes. Un vrai régal pour les oreilles ! Vient ensuite Kalam et son flow tranchant.

 

Le grand Lucio Bukowski ! - Crédit photo : Coralie Waterlot

Puis pour le final on part en freestyle durant plus d’une dizaine de minutes où tout le monde passera sous la prod de Oster Lapwass, même les membres du groupe de la 1ère partie… Même Oster Lapwass lui-même. Du bon vieux rap old school comme on aime ! Un petit guest se faufile durant la session freestyle qui n’est autre que notre rappeur de Bordeaux préféré, Faycal !

La fin est annoncée, tout ce beau monde nous salue une dernière fois avant de partir, mais le public en redemande encore et encore…

 

Kalam - Crédit photo : Coralie Waterlot

 

Comme je l’ai dit au début de l’article, ce fut une très belle première pour la salle du grand parc et l’on reviendra à coup sûr ! Une excellente soirée rap old school comme il ne s’en fait plus et qui remémore plein de beaux souvenirs...   

 

 

Nicolas NOURRIT