play pause load
-

Le phénomène Shaka Ponk enflamme tout sur son passage

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Il y a quelques jours le Zénith de Toulouse ne tenait plus en place face au groupe de rock incontournable : Shaka Ponk ! Leur réputation les précède et ce n’est pas pour rien, ils nous ont offert un show phénoménal que le public et moi-même ne sommes pas prêt d’oublier.

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Plus qu’un concert, c’est un véritable show qu’ils délivrent sur scène entre les décors, leur énergie foudroyante et le film qui défile derrière avec lequel ils interagissent. Tous ces éléments font de leur scénographie une des plus mémorables.

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

 Les différentes ambiances se mêlaient au fil de leurs titres interprétés sur scène. On notera leur indémodable I’m Picky et un de mes favoris Share A Line.

 

 Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Les 6 artistes savent jouer avec la foule en délire, notamment lorsque Frah, au centre de la fosse fait tourner le public frénétiquement autour de lui. Il va aussi plus calmement dans les gradins, chanter au plus près des fans. 

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

C’était donc un zénith qui ne cessait de monter en température tout au long de la soirée, au point que la quasi-totalité du groupe a fini shirtless. Peu avant le climax du final, nous avons eu le droit à quelques minutes sensationnelles du batteur. Ce genre de moment qui captive toute la salle, sans exception.

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Leur MonkAdelic Tour 2 n’est pas encore terminé, alors foncez les voir si vous le pouvez !

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Shaka Ponk - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Mathilde SOLER