play pause load
-

La grosse release-party de 7 jaws à l’Iboat :

Pour cette soirée du 20 février, Start It et OFIVE TV organisent la release-party du rappeur 7 jaws pour son nouveau et premier projet commun avec le beatmaker Seezy, se nommant "Rage".  La première partie est assurée par Jonny Vegas et Bnvsky. Une soirée qui s’annonce très mouvementée dans notre petite salle sur l’eau.

Un début de soirée en douceur :

La soirée commence par un set de Bnvsky, un dj surtout connu par ces parodies comme le mashup de Koba la D avec "U can’t Touch This". Il met une bonne ambiance dans le bateau et mixe de façon impeccable des morceaux de trap Us jusqu’à 21h pour l’arrivé de Jonny Vegas.

On enchaine ensuite par l’intervention de Jonny Vegas, accompagné de Bvnksy, qui nous joue des morceaux de leur mixtape "Je crois qu’elle m’aime". Un rap très mélancolique aux sonorités de la vague du rap soundcloud. Cela crée une ambiance très agréable et posée pour démarrer tranquillement la soirée.

 

Qui est 7 jaws ?

D’origine provinciale (Sarrebourg, petite ville de l’est de la France), l’artiste de 25 ans arrive petit à petit à se faire un nom dans la scène du rap Français. Il se lance réellement dans la musique après une rencontre via les réseaux avec le rappeur Lee Kokoro. Lee Kokoro l’invite à jouer sur scène avec lui à l’un de ses concerts (celui de la Bellevilloise, Paris). Ce concert marque le début du duo qui se nomme Squalee.

Par la suite il lance une petite mixtape gratuite "Nekketsu Trap" avant son véritable premier projet solo "Nautilus" en 2017, puis enchaîne un second en 2018 se nommant "Steam House". Pour ces deux derniers, il s’est inspiré directement d’un univers qu’il adore, celui de de Jules Vernes (considéré comme le pionnier du style fantastique).

Reconnaissable par ces ads-lips ("lee-lee"), on remarque une grande influence de la vague américaine emo-rap, représentée par des artistes tels que Trippie Redd, XXXTentacion, Lil Peep, etc. Mais il puise également son inspiration à travers des artistes francophones comme Stromae afin d’allier instrumentale très dansante avec des textes sombres et réfléchis. Il développe ainsi un rap à fleur de peau, qui oscille entre mélancolie et pulsion de vie.

 

Crédit : Lucas Almiron

Un artiste bourré de talent sur la scène de l’IBoat :

Son arrivée sur scène est très amusante en créant un gros turn-up sur "Get Ready For This de 2 Unlimited". Il passe ensuite aux choses sérieuses en nous chantant l’intro du nouveau projet qui se nomme comme ce dernier, "Rage" . Un premier morceau calme mais avec un texte au ton enragé, ce qui permet de visualiser comment va se dérouler la suite du concert.

Il continue en nous interprétant "Pourquoi j’pense à la mort ?" , un titre de "Nautilus". Et passe ensuite en revue quasiment tous les morceaux du dernier projet notamment "Par Ici" "Le vide" "Telephone" , tout en passant par "BNB" et "Stan Lee" des titres de la mixtape précédente "SteamHouse". Le public plus qu’enragé, connaissait et hurlait les paroles au point de lire la fierté de l’artiste à travers ses larmes. La sueur a coulé à flots dans cette cale de bateau avec des pogos plus que violents.

Le concert se termine mais le rappeur ne veut pas partir et la foule non plus. Il décide ainsi de refaire une musique tout en donnant aux gens le choix du morceau. Ils choisissent "Turbo S", un son du dernier projet. Les fans se donnent à fond pour ces derniers couplets. 7 Jaws, quant à lui, se lance à plusieurs reprises dans la fosse. Le rappeur était en totale harmonie avec ses Lee’s.

Fan ou pas fan, le résultat est unanime. Ce soir 7 Jaws, par sa performance, nous a donné une seule envie, celle d’aller écouter son nouveau projet qui est désormais en ligne.

Crédit : Lucas Almiron

 

Léo JACQUET