play pause load
-

Georgio : La tournée de l'ombre à la Rock School Barbey de Bordeaux !

Le 27 septembre, nous avons eu la chance d'être sélectionnés pour le concert privé du rappeur parisien Georgio pour sa tournée de l'ombre à la Rock School Barbey de Bordeaux. Si vous n'aviez pas eu la chance d'être des nôtres voici ce que vous avez loupé !

 

 

 

Un rappeur absent, mais plus pour longtemps !

Près d’un an que Georgio ne nous a pas donné signe de vie niveau musique. Mais il n'en est pas moins inactif dans l’ombre. En effet le rappeur parisien nous prépare un 3e album et son public l’attend avec impatience (dont nous). Une tournée est également annoncée en 2019 avec notamment le Zénith de Paris en mars.

 Mais ce pour quoi je vous écris cet article aujourd’hui est pour un tout autre projet que l’artiste a décidé d’offrir à ses fans du nom de “La tournée de l’ombre”. 7 concerts dans 7 villes et ceci totalement gratuit. L’occasion pour les heureux élus de découvrir les nouveaux morceaux en avant-première. Une simple inscription sur un site internet, un peu de chance et vous voilà en possession de 2 invitations pour aller le voir en chair et en os. Et pas dans n’importe quelle salle, qui dit concert privé, dit intimité et convivialité. Pour cela Georgio a choisi l’historique Rock School Barbey pour son concert à Bordeaux mais pas dans la grande salle mais dans le club (au niveau du bar). C’est dans cette modique salle de 250 places que notre rappeur bien-aimé se tiendra au plus près de nous. Nous avons croisé les doigts très fort et nous avons été tirés au sort, sans tricher c’est promis !

 

L'homme de l'ombre est de retour !

 Une énergie incroyable sur scène ! - Crédit photo : Georgio 

Du coup le 27 au soir on se dirige vers la salle, on commande une petite pinte en attendant l’artiste, et on y va, pas de 1ère partie seulement Georgio et son public. Comment commencer au mieux ce concert de l’ombre si ce n’est par son morceau “L’homme de l’ombre” ? Celui-ci terminé, il nous offre déjà des remerciements, d’être toujours là, que ce soir on va mettre le feu tous ensemble avant d’enchaîner sur son tube Brûle.

 

 

C’est l’occasion surtout ce soir d’en connaître un peu plus sur ce nouvel album. Il nous explique qu’il souhaite revenir à un rap plus puissant, plus rap moins chanté comme Héra, et on peut dire que même sans connaître les chansons on bouge on saute on pogote. Le concert enchaîne nouveaux morceaux, oreilles grandes ouvertes, et morceaux connus, refrains et paroles chantés en choeur par le public comme le culte “Un jour j’ai rencontré Héra et depuis j’vous emmerde”.

 Le rappeur a su faire monter la température au plus haut ce soir-là mais au bout d’une heure de concert c’est déjà la fin. On s’y attendait un petit peu mais on en redemande encore et encore. Cela paraît tellement court après plus d’un an d’attente ! Etant donné le petit nombre de personnes, Georgio est descendu nous rencontrer pour une séance photo, discussion… Ce n’est pas tous les jours que nous aurons l’occasion d’être proche de lui aussi facilement.

 Une soirée beaucoup trop courte à notre goût, déçus de partir si vite mais vraiment contents d’avoir pu revoir cet artiste que l’on affectionne tant. Notre hype n’est que multipliée pour le nouvel album qui sortira prochainement et pour la nouvelle tournée qui s’ensuivra. Vu le talent d’écriture, de flow, de scène de l’artiste on sait d’avance que ce nouveau projet sera de qualité. En tout cas merci Georgio pour cette tournée de l’ombre qui, je suis sûr, a su faire plaisir aux fans présents !

 

 

Nicolas NOURRIT