play pause load
-

Collé, ambiancé, mercredi ça a géré avec Aya Nakamura

Le 24 Avril, c’est un Bikini complet depuis 5 mois qui a accueilli sous les cris de ses fans la tant attendue : Aya Nakamura.

 
Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Cheveux virevoltants, aura enivrante, l’artiste possède la scène instantanément. Accompagnée de son équipe de choristes et musiciens, Aya vit son rêve, elle kiffe et ça se ressent. On apprécie la scénographie vivante et colorée qui passe du jaune, au rouge, au bleu, au vert...

 
Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler


Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

La température monte sous les rythmes entraînants et les déhanchés de la chanteuse. Suivi évidemment par un public qui se donne à 300%, danse et chante en choeur avec elle.


Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Au niveau des titres, Aya a majoritairement interprété des titres de son dernier album Nakamura tels que Copines, Pookie, Sucette, Faya, Ça fait mal… On ne pouvait malgré tout pas passer à côté du titre incontournable Comportement de son précédent album Journal Intime. Pour le final, il n’y avait pas moyen de finir cette soirée sur un autre titre que Djadja, attendu avec impatience par la foule.


Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler


Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler


Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler


Aya Nakamura - Crédits : StayAwake / Mathilde Soler

Mathilde SOLER