play pause load
-

Star Wars Battlefront, le renouveau du jeu à licence ?

Pour les nouveaux venus, rappelons les faits. Disney, souhaitant apporter sa propre vision à la légendaire saga, se voit remettre les droits d'auteur de celle-ci en échange d'un gros chèque (4,4 milliards de dollars précisément). Par la suite, la firme internationale nous informe qu'elle souhaite offrir une nouvelle trilogie aux fans, dont le premier épisode sortira en cette fin d'année, ainsi qu'une tripotée de produits dérivés. Parmi ces produits, on retrouvera un nouvel opus d'un jeu vidéo que nous ne pensions plus revoir un jour sur nos écrans, je parle bien évidemment de Star Wars Battlefront !

©starwars.ea.com

 "Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…"

Pour la petite histoire, le premier Battlefront est sorti en septembre 2004, suivi d’un autre épisode intitulé sobrement ''Star Wars Battlefront II''. Apparu seulement un an après, il reçut pourtant un plus grand succès critique ainsi qu'un meilleur accueil de la part des joueurs, même si les ventes n'ont pas été faramineuses. 

C’est donc lors de l’E3 2013, qu’EA effectue un retour en force en annonçant le développement d’un nouvel opus de la franchise. Celui-ci se voit confié aux équipes de DICE, anciens responsables de la série des Battlefield et experts en matière de shooter. Par ailleurs, étant passionnés de l’univers Star Wars, nous souhaiterions apporter notre humble avis sur le titre. Cela aidera peut-être certaines personnes, encore indécises, à sauter (ou non) le pas.

 Tout d'abord, abordons les points positifs : le jeu est sublime. Que ce soit au niveau de la modélisation des personnages ou des véhicules, ainsi que des environnements, le titre est impressionnant. Par ailleurs, la bande son, les différents tirs de blaster et explosions proviennent directement de la maison mère (le Skywalker Ranch) et sont donc identiques aux films. L'ambiance vous prend aux tripes et saura autant conquérir le coeur des adeptes de space opera, que ceux plus réticents à ce genre.

De plus, la galette tourne avec une fluidité (quasi) constante et nous n’avons relevé aucune baisse importante de frame rate, du moins sur PS4. Ces faits sont suffisamment rares de nos jours pour être soulignés, car le jeu n'a pas subi de ''downgrade'' au fil du temps, l'expérience est donc très proche des trailers dévoilés.

Comme dans les épisodes précédents, il vous sera toujours possible de prendre le contrôle d’un héros le temps d’une vie. Que vous incarniez Luke ou Vador, les sensations sont agréables et vous sentirez monter en vous un sentiment de puissance et de supériorité vis-à-vis de vos confrères, simples soldats.

Niveau prise en main, on retrouve les grandes lignes des FPS actuels. Par conséquent, les grands assidus du pad sauront se remémorer les bons réflexes et même les néophytes trouveront leurs marques. Fait intéressant, il est possible de switcher entre la 1ère et la 3ème personne et ce, en pressant seulement une touche ! Ainsi, on retrouve les sensations, bien à l’ancienne, des précédents opus Battlefront !

Le pouvoir du côté obscur

Maintenant, attardons-nous sur les choses qui fâchent.

Un des gros problèmes du jeu porte sur le contenu, qui est quelque peu ‘'light'' selon nous. Les armes s’élèvent au nombre de onze et on remarquera que la personnalisation de celles-ci semble être mise au banc. Exit donc les phases de customisation à la Battlefield et bonjour aux sets d’armes préconçus, ce qui est bien dommage…

De plus, les neuf modes de jeu proposés n’offrent pas une grande variété et se distinguent difficilement les uns des autres. Nous avons donc réalisé une petite sélection des modes qui nous ont le plus divertis.

Tout d’abord, on retrouve une sorte de Deathmatch que chaque grand jeu multijoueur se doit de nous proposer. Efficace mais sans grande surprise. Ensuite, un mode axé coop où deux joueurs doivent repousser quelques vagues d'ennemis, ce qui reste relativement simple et on aura tôt-fait de passer à autre chose.

Un des modes parvient réellement à sortir du lot et saura certainement intéresser un grand nombre de joueurs, il s’agit du ‘‘Walker Assault’’. Celui-ci met en scène une quarantaine de joueurs ainsi que divers véhicules allant du TR-TT au X-Wing, mêlant habilement son et visuel. Malheureusement, l'équilibrage des parties n’est pas au point… Il se trouve qu'il est plus simple de remporter la victoire sous la bannière de l'Empire plutôt que sous celle des Rebelles (deux victoires sur une quinzaine de parties, c’est vous dire…).

Il se pourrait aussi que vous soyez séduits par le ‘‘Fighter Squadron’’, qui apporte son lot de réjouissances ! Les inconditionnels de l’illustre Rogue Squadron sauront de quoi nous parlons. De grandes maps, les cris stridents des TIE qui vous frôlent ainsi qu’une vue subjective au top, les batailles aériennes prennent une toute nouvelle dimension ! Si on ajoute à cela l’opportunité de prendre le contrôle du Faucon Millenium ou du Slave I, on tombe véritablement en pleine extase vidéoludique !

En bref, DICE et EA semble proposer un jeu bien emballé qui sera convaincre la plupart des joueurs sur la forme, mais moins sur le fond. Jouant la carte du fan service avant tout, il ne faudra certainement pas s’attendre à ce qu’il s’en sorte avec le titre de ‘‘Game of the Year’’… Mais il reste un très bon moyen de se replonger dans l’univers de Star Wars et non sans nostalgie !

On se retrouvera donc la semaine prochaine pour une nouvelle chronique jeux vidéo ! À bientôt !

Jérémy BESSONIES