play pause load
-

Ratchet et Clank, c'est Qwarktastique !

Saga éponyme du jeu vidéo, Ratchet & Clank s'offre une petite virée sur PS4 mais aussi… Au cinéma !

ratchet-galaxy.com

Originellement sorti en 2002 et exclusivement sur PS2, Ratchet & Clank a marqué toute une génération de gamers, dont la mienne. Succès critique et commercial, il n’en faudra pas plus à Insomniac Games pour embrayer sur un deuxième opus (puis un troisième, puis un quatrième, puis un cinquième… Bref, on s’est compris). Ambassadeur de l’action décomplexée et de l’humour décalé (parfois proche de la parodie satyrique), Ratchet et Clank s’est imposé comme l’un des gros titres en ce début de XXIè siècle.

Trêve de louanges, entrons dans le vif du sujet mais d’abord, un petit rappel de l’histoire pour les nouveaux venus. Vous incarnez Ratchet, jeune Lombax (sorte de félin bipède) natif de la planète Veldin qui va faire la rencontre fortuite d’un petit robot qu’il nommera Clank. Bras dessus, bras dessous, les deux compères tenteront de mettre fin au joug despotique du président Drek. À la tête de l’empire Blarg, Drek compte détruire les planètes de la galaxie Solana afin d’édifier un astre artificiel pour son peuple, dont l’étoile originelle est devenue inhabitable (notre gouvernement n’est pas si mauvais finalement).

Gogo Gadgetron !

Gadgetron, ton armurier intergalactique 24h/24 7j/7

Plus stuffé qu’un orc level 100 sur WoW, Ratchet est équipé de quantité d’armes, plus loufoques les unes que les autres, qu’il vous faudra vous procurer auprès d’un vendeur Gadgetron. Mais attention, ces derniers n’acceptent que les boulons, la monnaie du jeu, trouvables ici et là au prix de quelques cassages de caisses (et de têtes) à l’aide de votre fidèle Super Clé 8000.

Oui, une clé, une clé de mécano dont la puissance et la polyvalence ne devront pas être prises à la légère !

C’est bon ? Visualisez-vous un peu mieux dans quel délire sont partis les dévs ? Le pire, c’est que c’est ultra-efficace ! Insomniac a toujours eu le chic pour nous livrer des productions aux univers déjantés mais aux mécaniques originales et percutantes. Preuve en est du dernier né du studio, Sunset Overdrive.

Un homme plein d'esprit...

Et comme la plupart des jeux cultes sortis sur les générations de console précédentes, le studio américain s’est employé à nous livrer le premier épisode en version remastered. Mais attention, ce n’est pas le petit remake en mode : « comme vous pouvez le voir, nous avons rajouté quatre brins d’herbe ici et deux moutons roses fluo qui crachent des flammes avec leurs c*** là-bas (ne cherchez pas, ça n’existe pas) ». Non, je parle d’une réelle refonte graphique et de l’ambiance générale du titre, particulièrement appréciable pour un titre de cette trempe ! Mais ce n’est pas tout, de nouvelles armes feront leur apparition ainsi que plusieurs scènes inédites durant lesquelles vous pourrez retrouver certains des personnages emblématiques de la série, notamment ce cher Capitaine Qwark !

Je suppose que vous n’êtes pas sans savoir qu’un film précédera la sortie du jeu. Ce dernier sera diffusé sur grand écran le 13 avril et se verra suivi du lancement de l’exclue PS4, le 15 avril.

T'as pété un boulon...

Du mauvais buzz... Mais du buzz quand même !

 

Énorme coup marketing d’Insomniac ! Quoi de mieux que d’appâter un nouveau public jeune (ou pas) avec un long métrage, certainement propice au délire et au n’importe quoi le plus complet, puis de vendre un jeu à ce même public qui, ô grand des hasards, sort deux jours plus tard ? Et pour toucher une audience encore plus large, IG s’est empressé de s’octroyer les performances des stars d’Internet, les youtubers. En effet, Squezzie, célèbre youtuber français proposant de courtes vidéos de gaming décontract’ et très portées sur le WTF, a été choisi pour interpréter la voix française de Ratchet. Choix qui a bien sûr fait polémique chez les fans du Lombax (il y a même une pétition). Marc Saez, la voix française originale des premiers jeux, a récemment poussé son coup de gueule contre la production en appelant au boycott. Une réaction un brin exagérée peut-être…

Il n’empêche que les quelques critiques émises par de petits veinards ayant déjà visionné le film sont enthousiastes ! Désormais gold (version finale), le jeu est prêt à être livré sur nos PlayStation. Rendez-vous dès le 13 avril pour en juger !

 

Sur ce, nous nous retrouverons la semaine prochaine mais en attendant… Bisouw !

Jérémy BESSONIES