play pause load
-

Rétro 2015 (1ère partie) : l'année des innovations technologiques

En ce 1er janvier 2016, alors que chacun se remet de la plus longue soirée de l’année, je vous propose de regarder en arrière pour une rétro high-tech 2015 et un aperçu des innovations qui marqueront sûrement 2016. Cette série d’articles nous permettra d’aborder l’avènement des objets connectés, les débuts de l’intelligence artificielle et de la robotique dans notre quotidien, ou encore les gadgets high-tech les plus atypiques. Prêt pour une année à la pointe des dernières infos techno ? C’est parti ! :)

 

1/ Réalité Virtuelle

 © Google Cardboard, Homido, Archos VR Glasses - Les casques de VR pour smartphones

On commence avec l’arrivée de la réalité virtuelle sur le marché ! Après plusieurs années de développement, la réalité virtuelle est enfin accessible au grand public avec la commercialisation des tout premiers casques. Si leur prix peut parfois rebuter, il faut savoir que la qualité est au rendez-vous. L’exemple parfait avec le Samsung Gear VR, qui a été développé en partenariat avec la célèbre firme Oculus. Son grand défaut est de n’être utilisable que si vous possédez un smartphone Galaxy Note 4, ce qui fait grimper la note totale à près de 1000 euros ! Ce tout premier casque fait preuve pourtant d’une qualité et d’une facilité d’utilisation remarquables, ce qui laisse entrevoir de beaux jours pour le futur de la réalité virtuelle.

Toujours dans la VR liée aux smartphones, Homido a sorti un casque au prix abordable de 69,99€. Mais la sortie la plus atypique et accessible au grand public, on la doit à Google, qui a encore frappé avec le Google Cardboard. Ce petit casque de réalité virtuelle à l’aspect grossier est disponible pour une poignée d’euros. Tout en carton, il se base sur le principe du Do it Yourself : vous montez vous-même le support pour votre smartphone, intégrez les lentilles, attachez deux ou trois élastiques et le tour est joué ! Le concept est très simple mais il ne manque pas d’attrait.

Et pour les gamers, Razer a sorti en octobre dernier son casque OSVR. Comme son nom l’indique, l’Open Source Virtual Reality propose une plateforme de réalité virtuelle ouverte à tous les développeurs. L’objectif est de faciliter le travail de ceux qui aimeraient plancher sur le cas de la réalité virtuelle. Pour les sorties très attendues, Oculus Rift et HTC Vive pour ne citer qu’eux sortiront courant 2016. Et pour une application plus poussée comme la téléportation virtuelle, il faudra patienter encore quelques années avant que ce système soit mis au point.

 

2/ Voitures autonomes

 © Google Car - La prochaine révolution du domaine automobile déjà en circulation à Mountain View

Depuis quelques années, Google travaille sur un prototype de voiture autonome appelé communément « Google Car ». L’idée ne date pourtant pas d’hier, puisque le premier véhicule à rouler de manière totalement autonome remonte jusqu’en 1977 ! Seulement, les moyens technologiques n’étaient pas encore au point et il a fallu attendre 2010 pour que Google s’empare du concept. Celui-ci donne naissance à une voiture à l’allure étrange, mais qui possède une particularité bien spécifique : elle n’a pas besoin de conducteur. Grâce à de nombreuses caméras et radars, le véhicule scanne les éléments environnants pour détecter tour à tour voitures, piétons, feux rouges, bordures blanches... Ce qui lui permet de se déplacer tout seul.

Ce prototype pourrait bien révolutionner d’ici quelques années le secteur de l’automobile. Mais pour l’heure, le géant technologique est encore en phase de tests et d’expérimentations diverses. C’est à la suite de nombreux essais et de plusieurs centaines de milliers de kilomètres parcourus sur les pistes privées de Google (malgré quelques petits accidents) que la firme a obtenu l’autorisation de passer à l’étape suivante : faire rouler leurs voitures sur la voie public californienne. On peut ainsi admirer depuis le mois de juin de drôles d’engins qui arpentent les routes en plein cœur de la Silicon Valley.

 

© Google Car - La voiture autonome, une solution de choix pour le déplacement des personnes à mobilité réduite

Si cette technologie est initiée par Google, elle est aujourd’hui reprise et testée par de nombreux constructeurs automobiles. Mercedes, Tesla, et même des entreprises comme Apple s’essayent aujourd’hui au jeu de l’autonomisation des véhicules. Cette innovation assure un développement sans précédent pour les entreprises, ce qui explique pourquoi tant de compagnies cherchent à s’y mettre. La voiture autonome pourrait être un moyen de transport idéal pour les personnes handicapées par exemple, elle ne serait pas réservée uniquement aux plus riches. Et puis, qui ne s’imagine pas comme Will Smith dans I, Robot, à l’aise les bras croisés dans sa voiture pendant que celle-ci effectue tout le trajet ?

 

3/ Montres connectées

© Apple Watch - La montre connectée haut de gamme, comptez 399€ pour la moins chère

Elles sont arrivées timidement sur le marché en 2014, mais c’est bel et bien 2015 qui a fait la part belle aux montres connectées. À commencer par la très attendue Apple Watch, sortie en avril, dont les ventes ont connu un succès fulgurant. Les modèles de la première montre connectée de la marque à la pomme se sont écoulés à près d’un million d’exemplaires au lancement des pré commandes uniquement. Les grands noms Samsung et LG ont également sorti de nouveaux modèles, amorçant dans le même temps une véritable démocratisation de ces petits objets du quotidien. Les montres connectées se vendent aujourd’hui comme des petits pains depuis quelques mois, et la tendance s’est encore accentuée au mois de décembre avec les festivités de fin d’année.

© Spark Watch, TomTom - Un coach sportif qui vous suit partout

On peut s’attendre à une déferlante de nouveaux modèles pour l’année 2016. La preuve avec l’annonce de 7 montres connectées qui ont été dévoilées lors du plus grand salon high-tech d’Europe en septembre dernier. L’IFA a mis en avant la Samsung Gear 2 et la Huawei Watch, mais aussi des montres connectées plus sportives : Moment, Spark, ZenWatch 2... Les fonctionnalités sont impressionnantes, il ne s’agit plus d’un simple compteur de calories brûlées ou d’un podomètre classique. Ces montres proposent un système analytique complet de l’activité corporelle. Elles permettent ainsi d’avoir un suivi en temps réel de vos performances, avec des statistiques toujours plus nombreuses, et même des informations sur vos fonctions vitales pour les plus chères.

 

© Bellamy Swatch - En un geste, payez tous vos achats sans contact grâce à la technologie "pay-by-the-wrist"

Pour une montre plus « classique », sachez que l’horloger Swatch a annoncé en octobre le développement de sa première smartwatch. Loin d’être une montre purement décorative, la Bellamy Swatch se caractérise par un système de paiement sans contact. Une puce NFC (Near Field Communication) intégrée permet au détenteur d’une carte bancaire éligible de régler ses achats directement via la montre connectée. En bref, si 2015 a permis la démocratisation de la montre connectée, l’année 2016 lui permettra de se diversifier pour se retrouver au poignet de tous types d’utilisateurs, du sportif au business man.

... et pour la suite ?

Au programme, robots dans les magasins et les gares, hoverboards, miroir connecté... De l'high-tech insolite en passant par les premiers pas de l'Internet of Things, je décrypte pour vous les prémices d'un futur où réalité virtuelle et baskets connectées seront la norme. D'ici-là, je vous souhaite à tous une année riche en expériences technologiques !

Eva MORIN-MARECHAL