play pause load
-

Report des festivals : quelles sont les conséquences pour les organisateurs ?

Contre la crise sanitaire dans laquelle nous sommes actuellement, de nombreux festivals font face à 2 choix : annuler ou reporter leurs événements. Aujourd'hui, nous allons nous concentrer sur cette seconde option. Quelles sont les conséquences d'un tel report pour un petit festival ? Nous avons posé quelques questions (à distance bien évidemment) à Michaël Gérard et Paul-Louis Durieux, organisateurs du Millésime Festival de La Réole, festival qui devait avoir lieu les 29 et 30 mai et qui a été repoussé aux 4 et 5 septembre prochains !  

 

"on est tous dans le même bateau, c'est juste une galère pure et dure et nous espérons que tout le monde sortira indemne de cette crise"

Quelle est la situation du Millésime Festival à l'heure actuelle ?

Nous sommes en période de crise comme jamais vu auparavant. Le monde de l'événementiel est particulièrement touché et nous vivons des heures plutôt difficiles, mais malgré tout nous souhaitons rester positifs et nous sommes persuadés que nous pourrons proposer une belle édition du Millésime. C'est d'ailleurs pourquoi nous avons décidé de reporter directement à septembre, une période encore chaude et ensoleillée, pour avoir toutes nos chances d'enflammer les dancefloors. 

 

Comment gère t-on le report d'un artiste ? Quel impact cela aura t-il sur la programmation ?

C'est très difficile à gérer, certains artistes effectuent des tournées et viennent chez nous parce qu'ils ont d'autres bookings à proximité, et comme la plupart des festivals annulent leur édition, ils se retrouvent avec seulement une ou deux dates et nous devons donc négocier avec les bookers pour trouver des solutions. Pour complexifier encore la tâche, nos artistes sont parfois déjà bookés sur un autre événement, aux mêmes dates que celles de notre report, donc là aussi c'est beaucoup de travail pour arriver à nos fins. Bref autant vous dire que c'est un véritable casse tête pour nous depuis 15 jours. Mais le travail paie puisque nous pouvons d'ores et déjà vous dire que 90% de la programmation est maintenue, nous sommes finalement peu impactés par ce report au niveau artistique. Nous travaillons encore sur le remplacement des quelques artistes annulés. Une annonce sera faite d'ici peu.  

 

Quels ont été les paramètres pris en compte lors du choix de la date du report au 4 septembre ?

C'est très compliqué de reporter un tel événement à une autre date. Nous ne voulions pas priver les festivaliers du Millésime cette année et c'est pourquoi nous avons étudié suffisamment tôt cette éventualité. Au début nous souhaitions le reporter pendant les vacances d'été, mais vu l'évolution de l'actualité nous avons préféré mettre un maximum de chances de notre côté en repoussant la date le plus loin possible, tout en ne dépassant pas la fin de l'été pour le bien être des festivaliers. Il a fallu faire en fonction des disponibiltés de la mairie, des artistes et de nos prestataires. Cette date nous semblait être le meilleur choix.  

Millésime Festival 2019 - Photo : Elise Bellot - Eligraphie

Quelle est la différence entre une grosse structure et une petite comme la vôtre pour gérer cette crise ? 

Quelques "gros" demandent actuellement au gouvernement d'établir un décret interdisant les festivals durant l'été, ce qui leur permettrait d'être indemnisé par leur assurance. Nous pouvons comprendre leur point de vue car ils ont besoin de plusieurs semaines d'installation, mais nous ne cautionnons pas cette démarche. De notre côté, nous n'avons besoin que d'une semaine pour installer nos structures, on peut donc se permettre d'attendre le dernier moment et c'est la raison pour laquelle nous avons privilégié le report. Après, que l'on soit gros ou petit on est tous dans le même bateau, c'est juste une galère pure et dure et nous espérons que tout le monde sortira indemne de cette crise.  

 

On comprend la peur de certains festivaliers vu le contexte actuel, un petit mot à leur adresser ? 

Cette crise ne peut pas durer éternellement. On ne va pas rester continuellement enfermés chez nous et il va falloir évacuer tout ce stress à un moment ou un autre, donc le Millésime sera le moment idéal pour le faire. Rendez-vous les 4 et 5 septembre ! 

 

Malgré les difficultés rencontrées, on peut donc s'attendre à une belle édition du Millésime Festival ?

Ça c'est certain, vu le contexte on peut s'attendre à de la pure folie une fois cette crise passée. On sera tous motivés pour faire la fête et on travaille comme des forcenés pour vous proposer un cru exceptionnel.

 

" Rendez vous les 4 et 5 septembre ! " - Photo : Elise Bellot - Eligraphie

Une situation inédite pour tout le monde et beaucoup de travail en prévision pour les événements qui ont décidé de reporter leur édition. Mais la passion passe au delà de cette crise sanitaire. De très bonnes fiestas nous attendent à la fin du confinement et le Millésime Festival en fait partie ! Merci à Michaël Gérard et Paul-Louis Durieux d'avoir pris le temps de répondre à nos questions et rendez-vous les 4 et 5 septembre pour fêter la fin de l'été comme il se doit ! 

 

 Infos pratiques 

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/588838565205709/
Billetterie : http://bit.ly/Millésime2020

 

Nicolas NOURRIT