play pause load
-

Panda Dub retourne la Rock School Barbey de Bordeaux !

Quoi de mieux pour bien démarrer cette rentrée que d’aller faire un tour dans cette bonne vieille Rock School Barbey ? Avec en plus un habitué des lieux qui a pour coutume de retourner littéralement la salle. Ce jeudi 19 Septembre, c’est avec Panda Dub que nous étions et on peut vous dire que l’on s’est éclaté ! 

 

Panda Dub sur la scène de la Rock School Barbey - Photo : StayAwake / Eligraphie  

Ce soir c'est complet ! 

C’est une Rock School Barbey qui annonce complet que l’on retrouve ce soir-là. On prend un petit verre, un peu l’air et on s’engouffre à l’étage pour assister au set d’Ondubground qui assure la 1ère partie ! 

 

Une énergie folle de la part Ondubground - Photo : StayAwake / Eligraphie  

Le projet Ondubground a été créé par 2 frères à Tours. Depuis 2007, ils jouent leur Dub efficace et profond partout où ils peuvent : France, Belgique, Italie, Autriche, Mexique… partageant les scènes avec des artistes tel que Danakil, Groundation ou encore Dirtyphonics. C’est avec le sourire aux lèvres et une énergie folle que le duo nous a échauffé comme il se doit ! 

 

Une 1ère partie réussie ! - Photo : StayAwake / Eligraphie  

Petite pause, on remarque vite que Panda Dub est très attendu, la salle est pleine à craquer mais Panda Dub ne se fait pas attendre très longtemps et arrive avec la ferme intention de défoncer le dancefloor ! Avec ses 7 albums et EPs et une multitude de morceaux en stock, c’est parti pour un voyage musical dont il a le secret  ! Son set explore toutes les sonorités dub et bass music en général. Parfois planant avec Milky Way, parfois impactant avec Unknown Attack, mais toujours la bonne vibe pour faire jumper son public ! Des morceaux très connus, d'autres jamais sortis ... l’expédition est réussie ! 

 

Une soirée de folie - Photo : StayAwake / Eligraphie  

Niveau scénographie, un gros travail a été réalisé sur les lights, parfois minimalistes sur les morceaux les plus sombres, puis étincelante sur les tunes les plus dansantes. Mais toujours en créant une atmosphère particulière représentant bien l'artiste et sa folie. Dernier quart d’heure, l’ambiance est à son paroxysme, des sourires, des pogos, du tapage de pieds en bon et dû forme, les murs de la Rock School Barbey trembleront jusqu’à la dernière note qui sonnera la fin du concert… Pas de rappel malheureusement malgré l’acclamation du public.

 

Les lights envoûtantes - Photo : StayAwake / Eligraphie

Comme à son habitude, Panda Dub a fait son taff, musicalement et techniquement impeccable, un beau bordel organisé et bon enfant dont on ne se lasse jamais ! Ce n’est pas la 1ère fois que l’on voit l’artiste dans cette salle et on espère que ce ne sera pas la dernière ! 

 

Nicolas NOURRIT