play pause load
-

[Live Report] La Belle part en croisière !

Après une journée fatigante de boulot, rien de mieux que d’aller se prélasser sur une péniche, petit verre à la main tout en écoutant un peu de house music. Le 9 mai, nous avons embarqué une nouvelle fois sur la péniche sonore de la Belle Endormie. Entre croisière sur la Garonne et musique électronique, nous allons tout vous raconter.

 

 Une belle vue depuis la cale du bateau !  - Photo : StayAwake / Eligraphie 

Il y a 2 mois, nous nous sommes éclatés durant toute la nuit lors de la Belle au Miroir d’Eau, aujourd’hui, La Belle Endormie remet le couvert avec la Belle part en croisière. Cette fois-ci ce n’est pas une simple soirée qui nous ai proposé mais une véritable croisière sur la Garonne !

Au programme, plus de 8h de son en compagnie du trio infernal Langougou, suivi de Loule pendant les 2h de croisière. A partir de 22h, nous avons accueilli la tête d’affiche de cette soirée Monsieur Mihai Popoviciu qui finira par laisser place à Krawall pour le closing !  Mihai Popoviciu et Loule ont dû inverser leur place pour cause d’une grève d’avion mais rien n’a empêché le bon déroulement de la soirée.

 Photo : StayAwake / Eligraphie 

La croisière s’amuse...

Direction Quai de Queyries où notre embarcation nous attend. Petit tour du propriétaire, le ponton sert de terrasse et on y trouve des canapés, des tables et une déco sympathique et végétale, de quoi se poser tranquillement. Dans la salle principale du bateau nous pouvons y acheter nos tokens pour consommer sur place ainsi que la piste de danse et un petit extérieur pour les fumeurs. Pour finir la cale de bateau fait office de bar et offre une vue de la Garonne au ras de l’eau plutôt agréable.

Les Langougou enflamme le dancefloor - Photo : StayAwake / Eligraphie 

Bon, ce n’est pas tout mais il est temps d’aller danser, on prend notre 1er verre et on remonte voir le trio bordelais totalement déjanté, les Langougou ! Déjà présents lors de la 1ère édition, c’est avec la même énergie qu’ils remontent sur le pont pour nous faire bouger sur leur house groovy et entraînante. Difficile de résister à la tentation de lâcher nos meilleurs pas de danse !

Le son s’arrête, annonçant le départ de la croisière ! C’est parti pour 2 heures de croisière à travers notre belle endormie. La météo n’étant pas de notre côté, cela n’en reste pas moins agréable d’admirer notre belle de ville de Bordeaux depuis l’eau, sous le regard souvent étonné des passants sur les quais ! Le set des Langougou se termine peu de temps après le début de la croisière pour laisser place à Loule du collectif Les Viatiques.

Il assurera l’ambiance avec ses sons minimalistes et envoûtants  jusqu’à la fin de la croisière. C’est après être allé au-delà du Pont d’Aquitaine que le bateau fait demi-tour pour nous ramener à notre point de départ où la seconde partie de soirée peut commencer.

Mihai Popoviciu aux platines !   - Photo : StayAwake / Eligraphie 

... Jusqu'au bout de la nuit ! 

Et c’est avec Mihai Popoviciu que l’on part avec sa house/techno sortie tout droit de Roumanie. Le public paraît conquis par son set absolument groovy et équilibré à souhait, de quoi échauffer la foule !

On termine avec le DJ Krawall, déterminé à tout retourner avec sa techno puissante. Ses kicks font jumper nos matelots et le DJ nous encourage même en criant tel un capitaine de bateau ! Tout le monde est unanime, c’est une belle personne en plus d’être un bon artiste.  Malheureusement, dernier tram oblige, nous n’avons pu voir qu’un petit bout de son set… Vraiment dommage mais nous retiendrons son nom, c’est une certitude !

De beaux sourires ce soir là !  - Photo : StayAwake / Eligraphie 

C’est ainsi que la seconde édition des péniches sonores se termine. Malgré quelques soucis de dernière minute (les aléas du direct comme on dit), l’événement fût une réussite ! Un grand merci aux bénévoles qui organisent ces soirées, toujours avec le sourire, le mot pour rire, bref rien à redire !  L’association de La Belle Endormie ne compte pas en rester là car c’est près de 5 événements qui sont prévus jusqu’en juillet. Donc on se donne rendez-vous très vite à bord d’une nouvelle édition des péniches sonores !

Nicolas NOURRIT