play pause load
-

Un Noël plein de magie, même en Asie

Bonjour et bienvenue pour cette 4ème chronique sur la culture asiatique !

Après les arts culinaires plus que douteux de la semaine dernière, je me suis dit qu’un peu de magie vous ferait le plus grand bien.
Aaaah décembre, le mois de Noël, des vacances, des marrons chauds, du soleil qui se lève pour se recoucher aussitôt ! Une de mes périodes préférées.

Mais vous êtes ici pour voyager n’est-ce pas ? Que vos vœux soit exaucés, sortez vos bonnets et vos tongs de noël, c’est parti ! :)

 

Un Noël au grand coeur: Japon - Corée du Sud

La Corée du Sud n’est pas sujette aux fêtes chrétiennes, de ce fait Noël est plutôt présenté comme un moment de partage entre les amoureux coréens.

Photo de Hwang Hye Seong

Néanmoins, il y a des célébrations et des décorations dans les rues, c’est également un moment de business, les entreprises se servent de Noël comme un argument de consommation.

Les célibataires coréens subissent une certaine pression lors de l’approche de Noël, pour les aider le gouvernement organise un immense speed-dating dont l’objectif est de trouver son partenaire pour les fêtes.

Mais Noël c’est aussi la paix, les célébrations et les symboles. Pour célébrer cette fête, les chrétiens de Corée du Sud ont en 2014, placé une tour de Noël à la frontière avec la Corée du Nord.

Évidemment l’édifice a été dénoncé par le gouvernement nordiste comme des« tentatives maniaques pour accroître les tensions transfrontalières et provoquer des conflits armés » des gens extrêmement sympathiques.
La tour a donc été retirée, ET remplacée par un sapin de noël de 9 mètres de haut, une petite pensée à toutes les familles divisées par les deux gouvernements.

 

 

Photo de Hwang Hye Seong
Photo de Hwang Hye Seong
 

Japon

Tout comme en Corée du sud, les japonais chrétiens ne représentent que 2% de la population, de ce fait Noël est une fête avant tout commerciale où l’on fête le Père Noël (St Nicolas) mais aussi les amoureux.

Ufunk.net
©Ufunk.net

 Encore une fois, Noël est l’occasion pour les couples japonais de passer du temps ensemble et de s’offrir des cadeaux, malgré le fait que le 25 décembre ne soit pas férié.
Mais vous le savez, Noël c’est aussi de bons moments culinaires où on s’en met plein les papilles, foie gras, dinde, bûche etc.

Au Japon, la volaille a également le vent en poupe : les occidentaux y ayant élu domicile auraient cherché à manger de la dinde pour Noël durant le XXème siècle, et seul KFC aurait su exaucer leur souhait. De ce fait KFC est officiellement le fournisseur des repas de Noël au Japon.

soleillevant83.canalblog
Tokyo - ©soleillevant83.canalblog
 

Décorations et festivités : Chine - Vietnam

Tout comme pour les autres pays asiatiques, la Chine est majoritairement bouddhiste et taoïste (4% de chrétiens), la fête de Noël y est donc purement commerciale encore une fois, la véritable grande fête de l’hiver est pour eux la Nouvelle Année qui sera le 8 février 2016.

Néanmoins, les rues des principales villes chinoises sont décorées et illuminées, notamment la ville de Pékin, qui est tout simplement magnifique.

beijing-china.com
©beijing-china.com

 

 D’un autre côté, Noël est boycotté dans certaines régions ou villes. La lutte contre la culture occidentale y est pour quelque chose, et ça peut aller très loin.

Selon cet article, des étudiants d’une université du nord de la Chine auraient été enfermés dans un amphithéâtre durant 3 heures pour avoir tenté de fêter Noël en 2014, avec en prime des films de propagande pour les dissuader de recommencer… Joyeux Noël quand même.

 

 

 

Vietnam

Noël fait partie des 4 principales fêtes au Vietnam, avec la naissance de Bouddha, la fête du Têt (Nouvel an au Vietnam) et la fête des enfants (mi-automne). De ce fait, les festivités ne manquent pas, des Pères Noël un peu partout, des décorations, des sapins, des concerts... Bref le Noël occidental n’est pas bien loin.

Au début, sous domination coloniale (française), Noël n’était fêté que par un petit groupe de catholiques. C’est avec l’ouverture du pays et la réunification du Nord et du Sud vers 1980 que Noël s’est réellement imposé comme une fête à part entière.

Petite tradition amusante : il est possible d’appeler le Père Noël pour apporter des cadeaux à vos enfants. Mais le Père Noël vietnamien est à la pointe de la technologie, c’est donc en scooter qu’il viendra faire sa livraison. A ce qu'il paraît, il devenait difficile de se garer en traîneau.

©Vov5
©360degresvietnam
 

 

Nous voici donc à la fin de cette chronique, je n’ai fait que survoler les différentes traditions de ces pays, l’Asie est bien plus vaste que cela en réalité et je vous invite donc à approfondir le sujet de Noël si vous le souhaitez.

Je vous souhaite à présent un Joyeux Noël, un Shèngdàn jié kuàilè (chinois), un Merikurisumasu (japonais), un Meli keuliseumaseu (coréen) et enfin un Giáng sinh vui ve (vietnamien).


A la semaine prochaine ! :)

 

Marc BRIAND