play pause load
-

Kanamara Matsuri ou le festival du phallus

Bonjour et bienvenue pour la chronique hebdomadaire sur l'Asie !
Le Japon est un pays plutôt cool, à la pointe de la technologie, avec une histoire et des paysages extraordinaires, ses dessins animés ont bercé l’enfance de bon nombre d’entre nous, et surtout ils ont des toilettes connectées.
De tous les pays d’Asie, le Japon est sans aucun doute mon préféré, sauf dans le cas que je vais vous présenter…

Les Japonais ont des jeux télévisés bizarres, ce n’est pas nouveau, mais ils ont aussi des festivals pas banals… Tous les ans depuis 1970, dans la charmante ville de Kawasaki (à 30 min de Tokyo) se déroule Kanamara Matsuri ou en français : Le festival du pénis de fer.
Si vous pensiez que les fantômes de la semaine dernière n’étaient pas très réjouissants, alors ne vous en faites pas, on change de registre.

Il vaut mieux prévenir que guérir, cette chronique est déconseillée au moins de … Non en fait peu importe, vive le Japon ! C’est parti.



Vous saurez tout sur le zi...festival !

Cette célébration tire ses origines de la religion Shintoïste, extrêmement représentée au Japon et aussi très ancienne. Alors comment une religion antique a-t-elle eu l’idée de fêter les zizis ? Certains Japonais ont fait un lien assez rapide entre l’agitation d’une vie qui se déroule rapidement autour des enfants et leur religion : le shintoïsme. Ainsi, la fécondité est devenue un point clé de la religion shintoïste et auquel on a associé l’acte sexuel.

Le festival et le symbole phallique viennent quant à eux d’une légende (vive le Japon) de l’ère Edo (1603 – 1868) selon laquelle un démon à dents pointues vivait dans le vagin d’une femme, ainsi à chacune de ses noces, la femme avait le léger défaut de castrer son époux involontairement… De ce fait, le forgeron du coin s’est dit que ça ne pouvait plus durer et a créé un godemiché en acier afin de casser les dents du démon et le rendre inoffensif. Depuis ce jour, l’objet est considéré comme divin et les dieux shintoïstes sont vénérés afin d’apporter fécondité et protection (contre les maladies) aux couples.C'est aussi un soutien financier important pour la lutte contre le VIH !

©zasshi.forumgratuit.org - costumes d'époques

Lieux et festivités

C’est donc au 1er dimanche d’avril de chaque année que se déroule cette célébration (StayAwake, presque au cœur de l’actualité) au sanctuaire Kanayama connu autrefois pour être un lieu de prière pour les prostitués mais aussi pour les familles et les couples.

Les rituels débutent le samedi en grillant des sucreries sous le signe du Yin et du Yang : le bien et le mal, mais aussi la femme (Yin) et l’homme (Yang). Le dimanche à 11H, un grand feu est allumé pour signaler le début des célébrations, à ce moment-là des offrandes sont faites aux divinités pour les attirer et un cortège apporte un ENORME pénis rose au sanctuaire dans un mikoshi (temple mobile).
Évidemment, parce qu’un pénis rose géant c’est trop banal, le cortège qui le transporte est constitué d’hommes travestis en femmes pour l’occasion (oui oui, là ce sont tous des hommes).



Après c’est la fête, tout est sous forme de pénis : glaces, chocolat, légumes, bougies, on fait défiler pleins d’organes masculins géants au rythme des chants phalliques, ainsi que des personnes en costumes d’époque. Il ne faut pas oublier les esprits et de ce fait, le meilleur moyen d’obtenir leur bienveillance reste tout de même d’enfourcher un pénis en bois géant (logique).

 

Enfin, beaucoup de commerçants proposent des objets plutôt sympas à ramener chez soi, comme par exemple des sucres d’orge (phalliques), des portes clés (phalliques aussi) ou encore des statuettes et des bougies… Bref, le zizi est partout (je n’aurais jamais pensé dire ça sur internet). La journée se termine assez simplement avec des concours et des défilés.


 



Pour nous occidentaux, le festival sonne comme étrange mais c’est un véritable moment de détente et d’histoire qui se déroule chaque année et qui plus est pour la bonne cause ! Il n’y a rien de pornographique (enfin presque) et tout se déroule sous une ambiance chaleureuse. Je vous laisse donc sur cette petite vidéo récap, bonne semaine et à lundi prochain !

 

Edit: Vidéo en anglais, milles excuses, mais elle retranscrit très bien l'ambiance du festival ! Passez tout de suite à 3 minutes pour éviter le blabla :).

Marc BRIAND