play pause load
-

The Cloverfield Paradox - Le Clover-verse en expansion !


Pour la première fois depuis un moment, je n'ai pas été au cinéma cette semaine. Pourtant il y a des films que j'ai vraiment envie de voir ! Mais non, je suis resté chez moi. Car cette semaine, je n'ai pas eu besoin de sortir pour voir un nouveau film. Un film que je n'attendais absolument pas et qui a eu l'effet d'une bombe dans le coeur des fans de la franchise. Un nouveau Cloverfield est sorti sur Netflix.


Impensable

Après Cloverfield en 2008 et 10 Cloverfield Lane en 2016, ce nouvel opus est arrivé comme un OVNI au Far-West : personne ne s'y attendait. On imaginait bien qu'il y allait avoir une suite (ou au moins des explications des précédents films), mais qu'il arrive d'un seul coup sans, presque, prévenir, c'est un coup de maître.

Je ne vais parler ici que du film, pour ce qui concerne les théories, un article/une vidéo va sûrement arriver mais laissez-moi le temps de tout assimiler. SVP. Merci.

Un coup de maître signé Netflix. Il est indiscutable que c'est devenu une machine à gaz en ce qui concerne les productions et la communication. Mais ce qu'a fait Netflix sur ce film est du pur génie. À l'ère de la consomation rapide et ininterrompue, Netflix diffuse la BA du film en plein SuperBowl et déclare "disponible ce soir". Là, tout de suite, vous ouvrez votre ordinateur et vous pouvez regarder cette suite. C'est très bien joué et le film a fait parler de lui en moins de 10h, Twitter était en feu, et moi aussi.

Enfin des réponses ?

Synopsis : 2028. La Terre souffre en raison d'une crise d'énergie majeure. Tous les regards et espoirs sont tournés vers une mission à bord d'une station spatiale internationale nommée Cloverfield. À son bord, l'accélérateur de particules Shepard est testé. Après une tentative de lancement de la machine, une surcharge se produit. Suite à cet incident, les scientifiques de la mission découvrent que la Terre a disparu. D'autres événements étranges vont alors se produire au sein de la station, mettant en danger l'ensemble de l'équipage.

Si le scénario n'a pas l'air d'être très original (on ne va pas se mentir, des catastrophes dans l'espace on commence à connaître), il peut cependant répondre à beaucoup de questions que les deux premiers films ont posés. Si vous connaissez J.J. Abrams, vous savez qu'il aime ne pas faire dans la facilité. Même si ce n'est pas lui qui réalise ce nouvel opus, il en reste producteur.

Pas mal de questions trouvent leurs réponses dans ce troisième épisode : quel est le lien entre les films ? Pourquoi les monstres sont là ? Quel est l'objet qui tombe dans l'océan à la fin du premier opus ? Mais bien évidemment, le film ne nous donne pas toutes les clés pour résoudre le mystère du Clover-verse (l'univers créé par J.J. Abrams). Une fin ouverte, des dizaines de théories qui font fureur sur Reddit, même si le film sera peut-être vite oublié, les fans eux attendront toujours la vérité.

Le film dans tout ça ?

Bon ! Pas très bon ni exceptionnel, mais bon ! Loin d'être mon préféré, il a néanmoins le mérite d'apporter des explications et de ne pas nous ennuyer dans un registre qui est maintenant très exploité. Le domaine des voyages dans le temps, fissures temporelles et autres paradoxes est très présent dans la pop culture, mais le film arrive à ne pas tomber dans les clichés et la redondance.

Au niveau des acteurs, même si certains sont sous-exploités (comme Daniel Brühl ou Chris O'Dowd), ils s'en sortent tous très bien et on se laisse volontiers prendre au jeu, tant on désire savoir comment tout ceci va finir. Évidemment, des effets spéciaux très propres, une réalisation néanmoins très simple sans prise de risque.

Le tournage du 4ème volet est déjà terminé, il devrait arriver fin 2018 dans nos salles cette fois-ci. En attendant que je vous expose toutes les théories que ce film soulève, je vous conseille d'aller le regarder !

 

Photos : Allociné, Netflix

Antonin PAPILLON