play pause load
-

« The Beast » : Polar choc de cette fin d’année

© kmbofilms.com

Synopsis officiel : 

     Nick Cafmeyer est un inspecteur expérimenté qui suit une carrière sans histoire. Jusqu'au jour où on lui confie une enquête sur un couple séquestré pendant plusieurs jours et dont l'enfant a disparu. Cette histoire réveille chez Nick un souvenir traumatisant, remontant à ses huit ans. Celui de la disparition, non élucidée, de son frère, et dont le principal suspect, semble rôder à nouveau. Commence dès lors, une traque sans répit pour le retrouver.

Sortie le 30 décembre :

    

 

Critique :  

     Projeté au Festival du film policier de Beaune, « The Beast » est l’adaptation du livre « L’homme du soir » de Mo Hayder. Thriller psychologique, « The Beast » est également un polar très noir et sombre. Le film suit l’histoire de Nick, un flic torturé et sévèrement traumatisé par son enfance. Une nouvelle enquête policière vient alors perturber sa vie professionnelle et personnelle. 

     Grand tabou de nos sociétés actuelles et sujets rarement abordés au cinéma, la pédophilie et l’enlèvement d’enfants sont au cœur de cette investigation. Dès les premières scènes, le réalisateur, Hans Herbots, plonge le spectateur dans cet univers brutal et dérangeant. Le récit, captivant et habilement construit, brouille aussi bien les pistes que les esprits. En effet, le spectateur se retrouve suspendu à l’enquête, qui au fur et à mesure de son avancée provoque un sentiment de colère et d’effroi. L’atmosphère macabre qui émane de certaines scènes pousse le spectateur et le personnage principal, interprété par Geert Van Rampelberg, dans les abîmes de la cruauté humaine. 

     L’inspecteur Cafmeyer se débat avec les souvenirs de son enfance et inquiète quant à sa capacité à résoudre l’enquête. Son passé, dévoilé par flash-backs tout au long du film, amène une vive frustration. Celle-ci est l’essence même d’un suspense qui ne faiblit pas. Le thriller éclaire l’horreur d’un monde obscur où chaque personnage secondaire, est suspecté. Chaque interprétation sème le doute et empêche tout espoir d’une fin paisible. « The Beast » captive aussi toute notre attention grâce à l’esthétique de sa mise en scène. Les couleurs ternes utilisées lors des scènes de crime, et les gros plans captent l’émotion des personnages qui déstabilisent le spectateur. La lumière éclaire subtilement des scènes et des êtres qui manquent cruellement d’humanité.  

     « The Beast » capture le spectateur dans un univers angoissant et violent. Inconfortable et pesant, ce film est un des thrillers chocs de cette fin d’année.

 

Zoom sur le réalisateur - Hans Herbots 

Hans Herbots
© www.imdb.com

 

Hans Herbots, né à Anvers en Belgique, étudie au RITS (Arts dramatiques et techniques audiovisuelles). Il devient réalisateur de séries pour la télévision et de films pour le cinéma.

Il réalise plusieurs séries, pour la télévision. La plus reconnue est « Urbain », une série comique avec Urbanus, et Michaël Pas. Puis il réalise différents épisodes de séries pour « Flikken, Zone Stad ou encore Wittekerke ». En 2010, il réalise 10 épisodes de la série Eén, basé sur la trilogie du même nom. En 2012 il réalise « The Spiral », une mini-série de 5 épisodes, en coproduction avec différents pays européens. 

 

 

ZOOM SUR L'acteur - Geert Van Rampelberg

Geert Van Rampelberg est un acteur belge flamand né en 1975. Voici ses films les plus marquants : 

© allocine.com

 

 

Alabama Monroe de Felix Van Groeningen (2012) 

Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l'Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle…

 

 

© allocine.com

 

À tout jamais de Nic Balthazar (2012)

Thomas, Mario, Lynn et Speck forment une bande de joyeux drilles, jeunes, un peu dingues et révolutionnaires. Le temps passe et chacun suit son chemin. Mario se marie, a un enfant, puis divorce, avant qu’on lui diagnostique une sclérose en plaques. Chaque jour, son état se détériore, chaque jour, il perd un peu de l’indépendance qu’il chérit tant. Encore animé par les convictions politiques de sa jeunesse, il se lance dans une lutte pour que soit reconnu en Belgique le droit à l’euthanasie.

© allocine.com 

 

La mémoire du tueur de Erik Van Looy (2003) 

Synopsis officiel : Un tueur à gages découvre qu'il est manipulé. Comme il souffre des premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer, il décide d'utiliser la police pour qu'elle l'aide à éliminer ceux dont il va bientôt oublier les noms… 

 

 

 

KMBO :

© kmbofilms.com

 

KMBO, créée en 2007 est une société de distribution. Elle est spécialisée dans la distribution de films d'auteur au cinéma et de premiers films en France. KMBO participe également au recrutement de nouveaux auteurs du cinéma étranger. KMBO a créé une filiale, KMBOKIDS, pour distribuer des films d'animation pour le jeune public.

Je remercie KMBO de m’avoir permis de voir le film en avant première. Merci également, pour leur confiance et leur collaboration avec StayAwake.  

Anaïs MAUPIN