play pause load
-

Sortie de la semaine - Aurore, la qualité française

Bon. Il est temps de vous parler d'un film français que j'aime. D'un film français réussi (hé oui, pour ceux qui n'ont pas lu mon article de la semaine dernière, tous les films français ne sont pas tous des comédies basiques et vide de sens).

Sans transition, je vous présente le film qui sort cette semaine au cinéma, et je vous encourage tous donc d'aller le voir : Aurore.

Synopsis : Aurore est séparée, elle vient de perdre son emploi et apprend qu’elle va être grand-mère. La société la pousse doucement vers la sortie, mais quand Aurore retrouve par hasard son amour de jeunesse, elle entre en résistance, refusant la casse à laquelle elle semble être destinée. Et si c’était maintenant qu’une nouvelle vie pouvait commencer ?

J'ai eu l'occasion de découvrir ce film en avant première lors du festival de cinéma européen : Mamers en Mars. Et autant vous le dire tout de suite, j'ai adoré. Ce film c'est un peu le vent frais qui vous souffle dessus en été, il fait plaisir. Et ça reste simple comme plaisir, que demander de plus ? D'ailleurs, le film a reçu le prix du public long métrage lors du festival.

Pourquoi ce film est bien : il est très terre-à-terre. Pas de situation super loufoque, de gag mirovolant ou que sais-je encore. On suit simplement la vie d'une femme en pleine ménopause (et en pleine (fin) de vie active). Et c'est réussi, on se prête au jeu bien volontier !

Tout est rythmé entre humour fin mais efficace, nostalgie, empathie et joie. Même pour quelqu'un comme moi, un homme de 22 ans, le film est vraiment accessible et on arrive à se mettre à la place d'Aurore. Et quand un film arrive à te faire changer de sexe et à te faire prendre 30 ans dans la tronche pendant 1h30, c'est qu'il est réussi.

Ah oui, et le film de se prive pas de cracher sur le sexisme que vivent les femmes aux quotidiens (comme se voir refuser un poste à cause de son âge, où se faire appeler par un surnom à la limite du respectueux). Non vraiment, c'est pas le film du siècle, mais qu'est-ce que c'est agréable comme message.

Aller, je sais qu'il y a aussi les Gardiens de la Galaxie 2 qui sort. Mais ce dernier va bien rester 1 mois dans nos salles. Ce film là, j'ai peur qu'il n'y reste que 2 semaines. Aller le voir, le cinéma français n'est pas perdu.

Antonin PAPILLON