play pause load
-

« Les Ardennes » : la route de la violence

Synopsis Officiel : 

     Un cambriolage tourne mal. Dave arrive à s’enfuir mais laisse son frère Kenneth derrière lui. Quatre ans plus tard, à sa sortie de prison, Kenneth, au tempérament violent, souhaite reprendre sa vie là où il l’avait laissée et est plus que jamais déterminé à reconquérir sa petite amie Sylvie. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’entre-temps, Dave et Sylvie sont tombés amoureux et mènent désormais une vie rangée ensemble. Avouer la vérité à Kenneth pourrait tourner au règlement de compte…

 

Avis : 

     Le réalisateur Robin Pront réalise avec « Les Ardennes » son premier film. Le thriller sombre, aux sons de musique techno, raconte l’histoire de deux frères écorchés par la vie, la société et l’amour.

     Un cambriolage qui tourne mal et Kenneth est condamné à 7 ans de prison. À sa sortie, il retrouve ses complices : son frère Dave et son ex-petite amie Sylvie. Et quelle surprise de voir que les deux associés se sont amourachés et tentent de mener une « vie banale ». Les deux mêmes qui ont échappé à la prison grâce à Kenneth et qui ne savent pas comment lui l’annoncer la nouvelle. Et cette vérité non dite pour éviter ses conséquences fatalement tristes sera la perte de ce trio terrifiant. 

     Dès la scène d’ouverture, « les Ardennes » apparaissent sombres et violents tout comme l’issue de cette romance. L’atmosphère qui émane des quartiers industriels flamands et de cette forêt macabre fait monter la tension de scène en scène pour en devenir étouffante. L’agressivité permanente des esprits est renforcée par la musique techno, qui accompagne Dave et son frère dans leurs folies. Ce casting de gueules cassées, ravagés par la vie n’est plus adapté à la société et ses exigences. Seules la violence, la jalousie et le rejet habitent ces personnages noirs de rage et de revanche. L’esthétique de la mise en scène et des plans soignent l’imprévisibilité de Kenneth pour le conduire sur la route des Ardennes. Les deux frères devenus ennemis ne partagent plus que désespoir et haine. L’ambiance angoissante qui découle des prestations honorables des acteurs, plonge le spectateur dans un climax virulent au twist final plus que surprenant.

     Polar noir et thriller angoissant, le film prend une toute autre tournure où la violence ravage tout, jusqu’à tuer. Robin Pront exploite les failles de  la violence pour réussir dignement son premier long métrage. 

 

Filmographie de Veerle Baetens

Allociné

 

Alabama Monroe - 2012

Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l'Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...

 

 

Allociné

 

Un début prometteur - 2015 

Martin, désabusé pour avoir trop aimé et trop vécu, retourne chez son père, un horticulteur romantique en fin de course. Il y retrouve Gabriel, son jeune frère de 16 ans, exalté et idéaliste, qu’il va tenter de dégoûter de l’amour, sans relâche. Mais c’est sans compter Mathilde, jeune femme flamboyante et joueuse, qui va bousculer tous leurs repères...

 

 

Allociné

 

Des nouvelles de la planète Mars - 2016 

Philippe Mars, ingénieur informaticien divorcé, essaye tant bien que mal de mener une vie tranquille, entre un fils collégien devenu subitement végétarien, une fille lycéenne obsédée par la réussite, une soeur artiste peintre aux oeuvres terriblement impudiques et une ex-femme qui bosse à la télé… L’irruption accidentelle de Jérôme, un collègue légèrement perturbé, achève de transformer son existence en chaos. Mais dans un monde qui a perdu la raison, la folie est-elle vraiment si mauvaise conseillère ?

 

Anaïs MAUPIN