play pause load
-

Friend Request - Quand Facebook essaie de faire peur


Les films d'horreur qui mettent en scène les nouvelles technologies sont récents (merci captain obvious). L'été dernier est sorti Unfriended qui était assez innovant dans le concept. Tout se passait sur Skype et Facebook. Durant tout le film, on vivait l'action à travers l'écran d'ordinateur du personnage principal. Mais ça ne fait pas de lui un bon film pour autant, avec tous les clichés, les faux raccords et cette fin médiocre.

Est-ce que cette nouvelle mode d'utiliser Facebook comme outil pour justifier un univers horrifique est une bonne idée ?


 

L'internet comme excuse ?

Le 7 Janvier est sorti en Allemagne le film Friend Request, mais ce n'est que depuis le 23 Novembre qu'il est en salle en France.

À la manière d'Unfriended, le film met en scène toute son angoisse autour d'Internet, Facebook, conversations vidéo et autres pratiques qui appartiennent à notre 21ème siècle. Pour être sincère avec vous, je ne suis pas du tout fan de cette nouvelle mode. Je trouve ça d'un ridicule qui me donne plus de rires que de pleurs pendant le visionnage. Même si on peut y trouver une certaine critique de la société actuelle dans les 2 films (Unfriended pour le réflexe de tout filmer, même les moments qui peuvent ruiner une vie, Friend Request pour la dépendance à Facebook et à la popularité virtuelle), le reste est tout simplement vide.

©amazon.com

 

Synopsis : « Laura Woodson est une jeune fille tout à fait banale. Elle joui de la vie entourée de ses amies et de son petit ami, fait des études brillantes dont sa mère est très fière. Une des ses grandes particularités est qu'elle semble être très populaire sur Facebook, où elle compte des centaines «d'amis». C'est alors qu'elle reçoit une demande d'ami d'une certaine Marina Mills, qui est quant à elle l'inverse totale de Laura : aucun ami, que ce soit sur Facebook ou dans la vie réelle. Mais cette demande d'ami va déclencher une série d'événements que Laura n'avait pas prévue ».

 

Le pire, c'est que la production sait que le film ne va pas être terrible et que le scénario est aussi vide que le cerveau d'Hitler. Utiliser Facebook est quelque chose qui est à la mode en ce moment. Rien que sur l'affiche du film, vous pouvez observer qu'elle reprend les mêmes codes que d'autres films avec lui (le « f » de Facebook). Et pour être honnête avec vous, j'ai tendance à croire qu'ajouter une fille allongée sur l'affiche est quelque chose qui a été très réfléchi. Jugez par vous même.

 

 

Un jeu d'acteur digne d'un « Secret entre voisins »

L'émission de TF1 qui passe en milieu de journée est connue pour ses jeux d'acteurs douteux (sans parler des histoires qui sont plus loufoques les unes que les autres). C'est donc tout naturellement que j'ai comparé le film à cette émission. Non seulement d'avoir un scénario écrit par un enfant de 8 ans, le jeu d'acteur est mauvais, à un point… !

Pour ce qui est du casting, on retrouve en personnage principal Alycia Debnam-Carey (qui joue aussi dans Fear The Walking Dead). Ensuite il y a William Moseley (Prince Caspian dans Le monde de Narnia 2 et 3), Connor Paolo et Liesl Ahlers. Pas de grosses pointures c'est sûr, mais ce n'est pas la présence de personnalités qui fait un bon film (n'est-ce pas Les Visiteurs 3).

Le style « horreur » est peut-être l'une des ambiances les plus difficiles à jouer, je peux le concevoir. Mais vraiment, là c'est pire que tout. Si le personnage principal sauve « à peu près » la mise, le reste des personnages est tout sauf convaincant.

 

 

Cliché sur cliché

Un scénario mauvais, des acteurs pas terribles, qu'est-ce qu'il nous manque pour posséder la triforce de la honte ? Des clichés, tout à fait. Vous en avez à toutes les sauces. Des screamers prévisibles qui mettent 3 plombes à arriver, des morts qu'on voit à des kilomètres, même les répliques des personnages tombent dans le « déjà vu ». Vous pouvez être sûrs que si vous voyez une photo à l'écran, elle servira plus tard. Aucun background de créé, aucun effort.

Je crois que le scénario est le pire de tous les clichés qu'on peut voir ici. S'il n'y avait que la mise en scène encore, c'est pardonnable, il est difficile d'être original dans l'horreur de nos jours. Mais les excuses scénaristiques présentes pour faire avancer l'histoire sont tellement mauvaises ! Je pense sincèrement que les personnages de film d'horreur doivent tous avoir au moins 200 de Q.I. pour faire des rapprochements aussi facilement.

Dans ce film, pas de produit frais, que du réchauffé ! On ne peut même pas qualifier ce film de navet, ce serait méchant. Pour le légume.

 

Passez votre chemin

Film court (et vide!), article court. Je ne sais pas quoi dire de plus dessus. Il est inintéressant, n'apporte rien de nouveau, ne met pas en avant ses acteurs, n'essaie même pas d'être original.

En bref, si vous ne savez pas quoi mettre comme film pour jouer à votre console et pour faire vos devoirs en même temps, il fera l'affaire. Mais ne commettez pas l'erreur que j'ai faite : lui accorder toute mon attention. Je ne comprends même pas comment il peut avoir au dessus de 2/10 sur Allociné, et encore moins la moyenne sur IMDb.

La semaine prochaine arrive un article sur un film que je veux absolument voir depuis que j'ai vu la bande annonce. Et la semaine d'après en sort un qui s'est passé il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine…

Antonin PAPILLON