play pause load
-

DEADPOOL 2 - Nous, on a pas aimé


Décidement Marvel, en ce moment, ils donnent tout. Courage ! Plus que Ant-Man et la Guêpe et ce sera terminé pendant un petit moment ! Après un fracassant Avengers 3 (vous pouvez d'ailleurs retrouver notre critique en vidéo en cliquant ici), Marvel se paie la suite de l'anti-héros en personne : Deadpool. Si le 1 avait pour lui le fait d'innover et de proposer un style tout nouveau, le 2 semble moins faire l'unanimité... Chez nous en tout cas.


 

Une suite attendue

Il serait mauvaise foi de dire que Deadpool 2 n'était pas attendu. Avec un personnage, un acteur et une communication pareille, le film nous tease depuis quelque temps. En jouant avec les codes de façon à les remanier à sa manière, le personnage de Deadpool se démarque cette année avec un clip musical dans lequel apparaît Céline Dion qui se permet, en plus de chanter, de se prêter au rôle et d'insulter Deadpool, de quoi nous mettre dans l'ambiance du film qui, nous le savons, aura un humour bien absurde et propre à lui-même.

Vous pouvez trouver ci-dessous notre critique en vidéo, on se retrouve juste en bas pour un petit débrief.

Petites nuances

Comme vous l'avez vu, le plus gros point noir pour moi est le manque de travail au niveau des personnages. Mais il faut tout de même que je précise plusieurs petites choses. L'histoire est, certes, très basique et un peu bâclée mais tient la route néanmoins. Le personnage de Deadpool reste fidèle à lui-même et certaines blagues fonctionnent en y réfléchissant bien.

Pour tout vous avouer, après avoir vu les avis des internautes sur le film, j'ai eu un peu peur d'être passé à côté de quelque chose. Tout le monde semble le kiffer, alors que je reste tout de même sur mon avis personnel : le film n'a aucun intérêt et ne possède pas d'enjeu. Si vous voulez simplement voir un film qui vous déconnecte le cerveau et qui se laisse regarder sans demander le moindre neurone, pas de problème, vous pouvez y aller.

En fin de compte, peut-être est-ce le personnage de Deadpool lui-même que je n'aime pas. C'est possible.

Antonin PAPILLON